J’ai eu l’occasion de tester durant un peu plus d’une semaine le nouveau HTC 7 Trophy que Microsoft m’a généreusement prêté.  Je vais essayer de vous décrire au mieux mes impressions sur ce nouveau smartphone.

Dès la première prise en main du HTC 7 Trophy, derrière son design des plus classique et loin des téléphones trop tape à l’œil, on éprouve une sensation de robustesse, on sent de suite que l’on a en main un produit solide et de qualité.  J’ai particulièrement apprécié la coque arrière faite dans une matière de type gomme qui en plus d’avoir un touché très agréable, a l’avantage de ne laisser aucune trace comparé à certains téléphones qui ne jurent que par le noir laqué.

Chaque boutons est plutôt bien placé.  On a droit comme bouton physique celui du réglage de volume sur le coté gauche, celui qui nous servira à activer et à utiliser l’appareil photo à droite et sur le haut le bouton de marche/arrêt.  Pour le reste on trouve trois boutons tactiles : un pour le retour à l’accueil, un de recherche via bing et un qui sert de simple retour arrière.  A l’arrière, on trouve l’habituel objectif de l’appareil photo (un 5 mégapixels et jusqu’au 720p pour la vidéo), accompagné d’un flash.  Une chose est certaine : HTC a vraiment soigné la finition de son produit!

 

Un premier point noir à mes yeux arrive dès que l’on branche le Trophy sur le pc.  Il nous demande en effet de suite d’installer le logiciel Zune pour la synchronisation et la mise à jour… Moi qui avais l’habitude de toujours faire des simples copier-coller de dossier à dossier c’est un peu raté, surtout que je ne suis pas friand de ce genre d’obligation comme le fait Apple avec iTunes, mais bon ça reste un petit détail.  En parlant de branchement, j’ai trouvé que la prise usb n’était pas spécialement bien placée, je trouve qu’une entrée usb sur la tranche du haut ou du bas du téléphone aurait été bien plus pratique comparé à l’actuelle entrée sur la gauche.  Autre petite remarque : cette prise est dépourvue de petit cache, attention à la poussière!

Le HTC 7 Trophy est ultra réactif, avec un écran capacitif et multitouch de 3,8″ (480×800 pixels), lumineux et aux couleurs éclatantes.  J’ai de suite remarqué qu’il répondait au quart de tour, notamment lors de l’exécution rapide des différentes applications.  Il faut dire que le processeur Snapdragon cadencé à 1Ghz doit y être pour beaucoup.  Avec de telle caractéristiques la batterie arrive au niveau de ses concurrents, on tiendra facilement 1 journée d’utilisation intensive et pratiquement 3 jours d’utilisation un peu plus soft.

L’interface, assez déroutante au début, nous dévoile très vite ses capacités et je dois vous avouer qu’on y prend vite goût.  Il s’agit d’un vrai rafraîchissement par rapport à ce que l’on voit partout avec les menus très classiques.  On trouve donc une première page d’accueil avec tout un tas de widgets ou raccourcis que l’on peut épingler comme bon nous semble et une seconde liste avec nos applications principales.  HTC y a également implémenté une petite partie propre à lui, un HTC-hub qui reprend l’interface sense des HTC classiques avec quelques widgets comme la météo.

Coté multimédia, le HTC 7 Trophy fait très bien son travail, on regrettera juste sa mémoire non extensible de seulement 8 Giga (attention donc à ne pas le surcharger) et le faible nombre d’applications disponibles sur le store.  Il ne faut par contre pas oublier que les Windows 7 Phone sont encore tout jeunes et ne demandent qu’à évoluer dans le futur (le début d’android était également très calme).  En ce qui concerne les jeux, les titres sont d’une très bonne qualité visuelle.  Pour certains d’entre eux, un mode multijoueur au « tour par tour » dans une version un peu plus évoluée est disponible, ce qui augmente les possibilités de jeu.  On peut dorénavant reprendre une partie en cours plusieurs heures et même jours après l’avoir laissé, évitant ainsi de rester de longues heures devant son téléphone (vive les parties d’échec avec ce mode de jeu!) Maintenant je me dis pourquoi ne pas retrouver un « Heroes of Might and Magic » avec une telle option, je serais de suite preneur!  Un des gros points forts de ce téléphone est sans conteste le lien avec le Xbox LIVE, qui permettra de gagner sur certains jeux des G score (les trophy whores vont être heureux).  Ce lien sera également utile pour rester en contact permanent avec nos amis du live, d’envoyer des messages et même de modifier son avatar avec une interface toujours très fluide.  La navigation sur internet est elle aussi plaisante à utiliser, je noterai néanmoins la gestion du flash et du copier-coller absent, ils arriveront certainement dans une future muse à jour.

Concernant la vidéo et la musique, l’application Zune est assez efficace.  L’interface est tout aussi agréable à regarder qu’a utiliser : elle est fluide et il est facile de retrouver notre bibliothèque en un instant.  Coté musique le son est très bon sans trop de résonance et j’ai apprécié pouvoir découvrir quelques artistes grâce aux chansons gratuites sur le marketplace de Zune. La vidéo est également de bonne qualité.  J’ai testé une petite vidéo en 720p fluide et bien détaillée, un bon point pour lui!

Au final, j’ai trouvé pas mal de points positifs sur cet appareil, ceux-ci qui combleront certainement le cœur de tous les fans de la console à la boule rouge verte.  Il s’agit d’un bon produit qui reste au niveau de ses concurrents directs : fluide, rapide et au design classique.  J’avoue que retourner sur mon galaxy s (et bientôt s2 ^^) reste agréable, mais il me manquera toujours un petit truc… la gestion totale du Xbox LIVE et ses jeux lié avec le gamertag, c’est vraiment LE truc qui fera pencher la balance pour pas mal de gamers!

 

Restez à l’écoute, ce téléphone sera bientôt mis en jeu dans un concours!