Ce matin j’étais invité par Namco Bandai comme pas mal d’autres blogueurs belges pour une projection privée en avant-première de Tekken Blood Vengeance (et en version japonaise sous-titrée SVP!).  Cette projection m’aura d’ailleurs permis de rencontrer le très sympathique Quantic de coupleofpixel.be.  Pour une fois il n’y avait pas trop de bouchons lors du trajet vers Bruxelles!

Il s’agit d’un film dont je n’attendais pas grand chose mais qui a été une réelle surprise.  Je vous avouerais de suite que Tekken et moi ça fait deux, je n’ai joué qu’à un épisode sur Playstation 1 et je n’ai pas spécialement accroché (je ne suis tout simplement pas un fan de jeux de combat), donc je ne ferai aucune relation approfondie jeu-film.  Une chose est certaine, l’animation 3D va à ravir pour ce type de film tiré d’un jeu de combat, on est bien loin des grosses daubes et autre gros bides que furent les anciens films « live » Tekken, Street Fighter, DoA voir même Mortal Kombat.

Daï Sato s’est occupé du scénario (beaucoup le connaissent pour sa participation dans Cowboy Bebop).  On a affaire ici à une histoire prenante et bien écrite qui ne se contente pas d’enchainer des combats à la chaine ou de simplement nous présenter un simple tournois avec ses différents combattants.  Le scénario se concentre sur deux protagonistes féminines : Xiaoyu Ling et Alisa Bosconovitch qui ont un objectif commun : s’occuper de Shin Kamiya.  Durant son aventure, me groupe croisera également Anna Williams et Nina Williams.  Il est difficile de s’étaler sur le scénario sans le spoiler.  Je préfère donc ne pas en dire plus et vous laisser le découvrir car pour une fois ça en vaux la peine!

Les animations des combats sont ultra fluides et bien rythmées et il aurait été dommage de louper ça sur un film tiré d’un jeu de combats.  Techniquement, on est loin d’un Pixar : on remarque surtout la pauvreté des décors lointains ou de certains véhicules ou même personnages secondaires souvent floutés,  mais j’ai malgré ça trouvé l’aspect général de la 3D très convaincante, les personnages principaux sont réalistes et le style graphique rappelle fortement celui des scènes cinématiques du jeu, mais en mieux.

En conclusion si vous êtes fan de Tekken, ou simplement comme moi fan de films d’animation, et surtout rythmés de bons combats, ce film est fait pour vous!  J’ai vraiment du mal à cacher ma surprise d’avoir pris autant de plaisir à regarder ce film; on tient enfin une bonne adaptation d’un jeu de combat sur grand écran.  La fin du film et le fait qu’il ne présente pas énormément de personnages du jeu peut nous laisser croire à une probable suite.  Si suite il y a et qu’on a les mêmes personnes aux commandes, je suis preneur.  Pour le trailer c’est par ici : Trailer.

Nous sommes par ailleurs tous ressortis de cette projection avec un très beau t-shirt et une affiche du film.