A peine arrivé on a été accueilli (ou on s’est plutôt fait réprimander) par le colonel John Miller, qui apparemment n’appréciait pas trop de voir cette belle bande de bidasses/blogueurs traîner tranquillement dans le parking.

En gros ça a donné ça:

What the fuck are you doing soldiers!  Where’s your uniform and weapon?  Get your ass in the truck..  Now!

Du coup plus personne ne parlait et tout le monde s’est exécuté.  Il faut dire que ce colonel est aussi un vrai colonel dans une escouade de soutient de l’armée américaine.  Son charisme et la puissance de sa voix en impose directement, il a de suite mi tout le monde au garde à vous!

Ensuite, exécutant les ordres du colonel Miller, direction la distribution d’uniformes de militaire, le temps de l’enfiler et de chercher notre arme.  En quelques secondes on a tous été entassé dans un camion typique de l’armée, la tête qui cogne bien sur le plafond et dans le noir complet, on était tous dans l’ambiance!  Mais on ne savait toujours pas où l’on nous embarquait.

On peut dire que ma première journée dans la « Military Forces of Electronic Arts Belgium » commençait bien 😉 .

Après un trajet d’un petit quart d’heure en compagnie d’amis blogueurs comme Bababaloo, Gameforceone et Coupleofpixel (la fine équipe de la Bad Company était au complet), sans oublier LeBlogJeuVideo.be que je n’avais jamais croisé, bien sympathique.   Nous sommes arrivé à destination : un stand de tir dans un lieu reculé de Mechelen.  A l’intérieur de la petite cafétéria au look très typé chasseur, il s’y trouvait 4 bornes de Ps3 pour s’essayer à la campagne.  Des verrines et boissons étaient également aux rendez-vous pour prendre des forces avant de partir sur ce qui nous attendait.  Une fois le petit papier bleu d’autorisation d’une journée pour tirer à balles réelles reçu, nous avons tous compris ce que la suite nous réservait.

 

Nous avons eu droit à un petit discours et une mini formation de la part du colonel John Miller qui nous un brièvement expliquer son rôle dans l’armée et son avis sur les jeux vidéos et plus particulièrement Battlefield 3.  Un briefing court mais instructif et surtout loin d’être un simple contenu marketing.  Nous avons ensuite, après quelques conseils de sécurité, pu nous essayer au maniement des armes à feu.  Il y avait de tout, cela passait de la Winchester au petit 9mm tel que le beretta au fusil à lunette et sans oublier un bon .357 Magnum.  Personnellement j’ai essayé chaque pistolet et revolver, c’était la première fois que je touchais une arme réelle (rien à voir avec les pistolets à plomb ou airsoft que j’ai pu tester).  Ce fut une très belle expérience, on sent clairement la puissance et la lourdeur de certaines armes.  Je garderai surtout un souvenir (en plus de la douille emportée) du .357 Magnum, je me doutais que c’était une arme puissante mais pas à ce point là, on ressent très fort le recul et la chaleur du coup tiré.  A la vue des trous que certain calibre ont laissé sur nos cibles, on peut imaginer sans trop de mal les dégâts que cela peut provoquer sur une personne!

Je remercie encore une fois Electronic Arts de nous avoir offert un event comme celui-ci qu’on ne risque pas d’oublier!  Nous sommes tous reparti avec nos cibles et un petit sachet contenant le jeu, un t-shirt et un tapis de souris aux couleurs de Battlefield 3.

 


[Edit] Ajout d’une petite vidéo de l’event:

Je profite de cet article pour un petit avis à chaud après quelques heures de jeu sur Battlefield 3.

Pour moi il atteint les objectifs que je lui attendais malgré quelques petites déceptions, déjà il fallait s’attendre que sur console il ne soit pas aussi beau que sur pc, mais il souffre de quelques bug qui donne un certain manque de finition (ia qui traverse des murs et véhicules) mais bon ce n’est pas non plus le défaut de l’année!  On retrouve ce genre de défauts sur beaucoup de fps sur console.

Le multi est comme à son habitude dans les Battlefield, énorme.  On prend un plaisir fou sur des maps gigantesques qui permettent tout un tas de stratégie.  Il y a pas mal de possibilité de customisations des armes, j’adore ça!  Par contre je vois que cela fait un bon bout de temps que je n’ai plus joué à un fps je suis un peu rouillé.

Là ou je suis un peu déçu c’est sur le solo, j’avais adoré les Bad Company et leur coté décalé avec son équipe de bras cassés.  Sur ce nouvel épisode on passe de suite à quelque chose de plus sérieux, on prend le contrôle d’un soldat qui nous raconte ses périples.  Cela me rappelle un peu trop ce que l’on a vu dans les Call of Duty je trouve.

En tout cas ce jeu est énorme et me tiendra collé face à l’écran durant de longues heures sur le multijoueur et sur les missions coop!