Avec le gros retard que j’avais pris sur le précédent faux raccord, je me retrouve avec deux publications très proches l’une de l’autre :).  Ce coup-ci ils s’attaquent à deux films que j’ai vraiment aimé et ce même si les critiques étaient loins d’être bonnes : Transformers 1&2.  Je suis étonné de voir des coquilles aussi flagrantes… C’est franchement dingue que Michael Bay avec les moyens techniques et financiers qu’il a de laisser passer des trucs aussi énorme!