La fin d’année arrive et les collectors commencent à fleurir.  La tendance des collectors moisis tend à s’estomper, et ce n’est pas l’édition Freedom d’Assassin’s Creed III qui va me contredire.  Dès qu’on est face à la boite on sent déjà qu’on est en possession d’un bon collector, ensuite lorsque l’on ouvre cette belle boite on se rend compte qu’on a un excellent collector.

On trouvera dans cette boite le jeu accompagné de son fidèle steelbook et DLC, une enveloppe renfermant deux lithographies, Le carnet de George Washington qui soit dit en passant est criant de réalisme, un aspect vieilli vraiment bien réalisé, il est accompagné de quelques doubles pages et d’autre pages secrètes.  Ensuite on découvre la pièce maîtresse, la figurine de Connor.

Concernant la figurine, ça sent le plastique et ça a l’aspect du plastique, mais en bien fait!  Vous le savez je ne suis pas friand de figurine en plastique ou articulée, je préfère de loin les bonnes statues sculptées à la main mais là le prix est nettement différent, sur ce coup-ci malgré cet a priori, je suis plus que satisfait de mon achat.  J’aime beaucoup la pose de Connor sur son rocher imbibé de sang, très dynamique et surtout imposante et agressive.  Les détails sont clairement présents un peu partout (costume, armes, drapeau…) et j’apprécie l’énorme effort sur la peinture, ça change de certaine figurine toute baveuse.  Certain le trouveront un peu cheap, mais il ne faut pas oublier qu’au final la figurine nous revient à plus ou moins 20-30€ et aller chercher une énorme qualité à ce prix est impossible.

Un collector que je conseille à tous surtout au prix où on peut le trouver (moins de 80€ dans certaines enseignes!  C’est donné.).