Il y en a qui attende chaque années des mises à jour de leur jeu de foot favoris, moi je trépigne d’impatience à chaque saison de Formule 1.  Cette année encore une fois, je prends énormément de plaisir à me faire une petite course sur F1 2013 entre deux grands prix, le petit plaisir du week-end ;).

 

Graphiquement, c’est toujours aussi beau, fin et surtout très fluide.  Dans les jeux de sports autos le plus important reste la fluidité et le rendu de vitesse et encore plus sur un jeu de F1, et encore une fois Codemasters a pu nous sortir un jeu super beau et vraiment impressionnant de fluidité.  En parlant de fluidité et de rapidité, vous allez adorer la nouvelle animation lors des arrêts au stand, tout se passe très vite, mais l’effet de caméra a un très joli rendu!

Coté ambiance sonore, même si le F1 2012 était déjà monstrueux de ce coté, on est clairement un cran au dessus avec ce F1 2013.  Cette année on ressent encore plus les vrombissements du moteur et l’ambiance générale dans les gradins pour une immersion totale.

   

Le  gameplay est encore une fois très simple à prendre en main avec ses aides à activer ou mieux à désactiver histoire de s’immerger vraiment dans le baquet de la F1.

Une amélioration notable a été effectuée au niveau de l’IA en général, des pannes et erreurs que nos adversaires peuvent faire.  Je l’ai remarqué dès mon premier grand prix de Melbourne, dès le premier tour, Vettel se vautre en beauté et abandonne, quelques tours plus tard j’ai un problème de Kers (qui a été réparé par magie 2 tours après, les mécanos sont fort, ils te réparent un truc en roulant :P), ensuite un peu avant la fin de course je croise Hamilton au ralentit qui abandonna lui également.  Une bonne amélioration par rapport aux années précédentes.

Grosse nouveauté dans ce nouvel opus, le mode classic, au départ l’idée était vraiment excellente.  J’avais hâte de retrouver ces pilotes de légende que je suivais étant ado ou plus jeune.  Les sensations de conduite sont plutôt bonne, même si au final j’aurais imaginé un gameplay plus musclé avec des voitures qui glissent un peu plus, on ressent tout de même bien la rigidité et la lourdeur de certaines voitures d’époque.  Là où ce mode de jeu fait mal, c’est qu’il ne propose pas vraiment de réel championnat de légende, mais reprend plusieurs petits défis, mais le pire n’est pas là, on se retrouve avec des voitures et pilotes d’époques totalement différents, mélangés dans des courses qui n’ont ni queues ni têtes.  Au final, ce mode de jeu, bien que j’ai apprécié retrouver ces vieux bolides, j’ai assez vite abandonné par manque de réel contenu.

Seul point noir pour moi dans le gameplay, par contre c’est récurent à tout les jeux de F1, les résultats que l’ingénieur de course nous demande en début de carrière sur une F1 de fin de grille.  J’ai toujours trouvé cela hallucinant d’être dans une Mariussa et de voir l’ingénieur d course nous demander de finir 13 ou 14ème aux qualifications…

En conclusion, on a encore une fois un très bon jeu de Formule 1 qui ravira tout les grands fans qui comme moi ne savent pas se passer d’un nouveau jeu de F1.  Par contre, si vous êtes un joueur occasionnel et que vous possédez déjà le F1 2012, réfléchissez bien à votre achat car cette année il n’y a pratiquement pas eu de changement au niveau du règlement, du coup on se retrouve avec une mise à jour des stats des équipes et quelques changements graphiques et sonores.  En tout cas après ce très bon F1 2013, j’attends impatiemment de voir ce que Codemasters va nous offrir de bon sur les prochaines consoles!