Les free-to-play apportent toujours leur lots de craintes auprès du public, aussi bien au niveau de leur modèle économique qu’au niveau de la finition du jeu en lui même.  Je dois dire qu’ici avec the Mighty Quest for Epic Loot, j’ai été agréablement surpris.  Le modèle économique dans ce jeu ne vous forcera jamais à passer par la case « sort ton portefeuille » pour espérer jouer, il est tout à fait possible d’y jouer sans rien débourser et en plus le personnage supplémentaire est loin d’être le meilleur même si la Fugitive est vraiment fun à jouer!  En bref, un vrai free-to-play qui n’a pas pris le chemin de la facilité pour basculer dans un pay-to-win.  Ici, vous n’aurez que des babioles cosmétiques ou des boost pour avancer un peu plus vite.

 

Graphiquementthe Mighty Quest for Epic Loot est réussi, tout est très coloré et garde un esprit très humoristique, surtout au niveau du design des différents monstres.  On regrettera peut-être que les différents « skins » de donjon soient payants car leurs styles sont tous très différents des uns des autres et sont surtout très beau.  Du coup on retrouve généralement le même style de donjon du coté des joueurs ne voulant pas payer.  Mais une fois qu’on passe par les donjons crée par Ubisoft, on y découvre un joli lot de belles surprises.

   

Un gameplay en deux parties, tout d’abord, le hack’n’slash pure et dure, tout se joue à la souris, clic gauche pour avancer et pour l’attaque principale et clic droit la secondaire, ensuite on dispose de trois sorts que l’on améliore au fil des niveaux acquis, à cela s’ajoute un emplacement pour une potion de soin, en gros le strict minimum pour prendre du plaisir directement sans se prendre la tête.  La montée en niveau est assez rapide jusqu’au niveau 12-13, ensuite ça commence clairement à se corser, il faudra enchaîner un grand nombre de donjons pour espérer monter de niveaux.  C’est certainement la seule limite de ce free-to-play les plus impatients auront vite fait de passer à la caisse pour acheter des parchemins histoire de booster l’xp emmagasiné au fil des pillages de donjons.

Ensuite, la deuxième partie concerne la création de notre château ou donjon, enffet, Mighty Quest for Epic Loot, en plus d’être un bon défouloir qui ravira les collectionneurs de loot rare, il vous fournira un joli castle builder.  Car oui le nerf central du jeu c’est la protection de votre donjon pour y piéger les héros qui oseraient s’y aventurer pour voler votre or.  Vous aurez toute une belle panoplie de pièges et de monstres à placer, chacun pouvant en plus monter en level avec l’évolution de votre donjon, rendant le tout de plus en plus dure.  Par contre, j’avoue avoir quand même croisé beaucoup de donjons qui se ressemblaient malgré le large panel de choix, une technique qui marche bien avec certains pièges se retrouve vite copier par tout le monde.  Un peu dommage car il y a vraiment moyen de faire de bonnes choses.

Tout cela fortement rappeler Dungeon Keeper dans le concept de construction de donjons à protéger avec ses pièges vicieux!

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de foncer sur ce Mighty Quest for Epic Loot, il est très addictif et plaisant à jouer.  Typiquement le genre de jeu facile d’accès qui vous ferra passer quelques heures entre deux parties de Diablo 3 pour décompresser.  En plus, il est gratuit 😉 donc aucune excuse pour ne pas le tester!

Je vous laisse sur le trailer qui donne de suite le ton sur l’esprit général de Mighty Quest for Epic Loot.