la-xbox-one-x-sortira-le-7-novembre-au-prix-de-499-euros-da433251__w830

Bon, déjà c’est ce que j’ai personnellement retenu, ce qui m’a le plus marqué et non un résumé complet jeu par jeu, minute par minute, je laisse ce taff aux gros site.  J’ai voulu attendre et faire un article à tête reposée, à chaud la hype était peut-être un peu trop présente.

La conférence débute avec la présentation de la nouvelle Xbox Scorpio One X, un monstre de puissance qui nous promet de la 4K en 60fps avec un gros boost visuellement et cela c’est vu sur certain trailer présent, c’est juste ouf ce que cette console peut faire.  Cette Xbox a un prix, 499€ et sortira le 7 novembre 2017, pour moi c’est la limite que Microsoft ne devait pas dépasser.  A ce prix là, aucun pc digne de ce nom ne peut réussir une telle prouesse technique.

Ensuite c’était le bal avec des jeux, encore des jeux, beaucoup de jeu, cela pourrait être un résumé parfait tant la conférence s’est déroulée à un rythme frénétique nous balançant une tonne de trailer.  Une chose est certaine, tout les gamers auront de quoi se nourrir en fin d’année et en 2018 et ça fait bien plaisir.

Après coup, la conférence était bonne, beaucoup de jeux mais trop peu de réelle exclu, car beaucoup des jeux présentés sortiront sur la console concurrente, et je vois mal Microsoft vendre par palette des Xbox One X sans réelle exclu, hormis aux fans et habitués comme moi de la marque.  D’autant plus que les gros jeux qui nous ont donnés de bonnes grosses claques (Anthem et Metro entre autre), ne sortiront pas avant fin 2018 et encore en espérant qu’il n’y ai pas de report.  Du coup personnellement je me vois mal acheter une nouvelle console juste pour la 4K, car là tous les jeux seront disponible sur ma bonne vielle Xbox One, je pense pouvoir patienter un peu.

Je termine sur quelques trailer des jeux qui m’ont le plus scotché lors de cette conférence :

Je démarre avec LE titre phare de Microsoft, le petit bébé de Turn 10, Forza Motorsport 7, une pure tuerie avec comme à chaque fois toujours plus de détails sur les voiture et le circuit, ça va être bon, et puis merde quoi, il y a des courses de camions!

Ensuite State of Decay 2, le premier je l’ai tellement torché que je ne sais même pas comment exprimer mon attente pour cette suite, plus grand, plus beau et avec de la coop, what else?

La première claque de la conférence, Metro Exodus, j’avais beaucoup aimé la série des Metro, cette suite s’annonce tellement prometteuse.  Le jump visuel qu’on a par rapport à tout les jeux que l’on connais, aussi bien au niveau des textures, lumière d’ambiance que pour les animations des monstres qui sont juste blufante!  Un must have.

Je continue sur la seconde claque de cette conf’, Anthem, une nouvelle IP venant de EA crée par le très bon studio de Bioware.  Une bombe visuelle qui se jouera en multijoueur sur un monde ouvert comme on n’en a jamais vu, un autre must have de 2018, ça va être du lourd!

Une autre baffle visuelle dans son style avec Dragon Ball Fighter Z, bon pour le nom ils auraient pu faire un effort chez Namco ^^, un jeu surprenant crée par Arc System Works, ceux qui sont derrière Guilty Gear et on le ressent.  Visuellement bluffant avec des persos et décors en 3D se jouant sur un plan 2D dans un rythme qui donne le tournis, perso j’adore!

Assassin’s Creed Origins, comme quoi patienter 2 ans pour sortir une suite a du bon, le gameplay a l’air d’avoir bien changé et opte pour un petit côté For Honor qui risque de bien faire son taff.  Le jeu en lui même est très beau et prend un penchant plus RPG qui risque d’être bien dépaysant.

Cuphead et son style très dessin animé « Mickey » des années 30-40 qui est plus que réussis, j’attends ce jeu depuis ses premiers trailers…

Et finalement, Ori and the Will of the Wisps, qui est encore plus magique visuellement avec son style 2D qui nous offre des plans digne d’une superbe peinture animée.