15eb65723ea_drqygb

Warner s’est enfin décidé à nous faire retourner dans l’univers de Tolkien en sortant une suite au très bon « Ombre du Mordor ».  Bienvenue dans l’Ombre de la guerre!  Personnellement, j’avais adoré le premier épisode malgré les quelques critiques qu’il avait pu subir.  Certes ce jeu prend quelques libertés par rapport à l’oeuvre de Tolkien, mais cela n’empêche pas que l’univers, dans son ensemble, est plutôt réussit.  En tout cas je préfère quelque chose qui prend des risques en se détachant un peu de l’oeuvre originale qu’une pâle copie du Seigneur des anneaux sans âme.  Du coup, vous devinerez vite que j’attendais ce Shadow of War avec impatience!

screen shadow of war_01 screen shadow of war_09

Shadow of War signe le retour de Talion et Celebrimbor qui a forgé un nouvel anneau pour continuer leur aventure dans le Mordor.  Cette fois-ci, nous aurons fort à faire, car tout au long de notre périple on va croiser quelques grosses créatures mythiques de la Terre du Milieu.  Il ne sera du coup pas aisé de passer au milieu des lignes ennemies pour former une armée digne de ce nom et ainsi atteindre notre but final, Sauron en personne.  Mais avant ça, il faudra réduire à néant ses acolytes les Nazgûlsqui risquent vous mettre la pâtée de votre vie surtout si vous jouez en difficulté supérieure, ils sont costauds et frappent fort!  On fera des alliances inattendues et parfois risquées, mais tout est bon pour mettre fin au règne de Sauron.  Par contre, faites attention à vos alliances, les retournements de situation peuvent arriver à tout moment.  D’ailleurs, un gros twist vous attend à la fin de l’histoire, même si on pouvait un peu s’y attendre en observant bien les différentes cinématiques du jeu.

En tout cas, j’ai trouvé le scénario de ce second opus bien plus approfondit que le premier avec des collègues qui ont du charisme et des retournements de situation dont on ne se doutait pas toujours qu’ils arriveraient.  On prend clairement plus de plaisir à suivre l’histoire de notre Héros.

screen shadow of war_02

screen shadow of war_07 screen shadow of war_05 screen shadow of war_04 screen shadow of war_03

Une chose est certaine, du côté du gameplay, si vous avez joué au premier vous ne serez pas du tout dépaysé car notre rôdeur a gardé les mêmes commandes.  L’escalade est toujours aussi aisée et j’ai trouvé que les combats sont plus simples qu’avant.  On a d’ailleurs régulièrement un petit effet de ralenti pour nous faciliter la tâche lors des esquives ou des contres.  Une petite aide qui ravira certaines personnes qui avaient un peu de mal lors des gros combats au milieux de dizaines d’orcs.  En tout cas, ce Shadow of War est très agréable à prendre en mains, même si parfois on pestera un peu sur notre Héros à cause du système d’escalade automatique qui ne va pas toujours là où l’on voudrait qu’il aille.

Le système de némésis est toujours présent et a même clairement évolué.  Maintenant, nous avons la possibilité de créer une armée d’orcs pour partir à la chasse aux forteresses et ainsi étendre notre pouvoir.  La prise de ces forteresses se déroule en deux temps, d’abord vous affaiblissez les ressources de l’ennemi.  Pour ce faire, vous avez le choix entre tuer les généraux installés dans la forteresse, avec l’aide de ses gardes du corps que vous aurez au préalable recruté, c’est toujours plus simple, ou bien vous recruterez les généraux ou placerez vos recrue en tant que généraux pour espionner la forteresse de l’intérieur.  Ensuite, vient la phase d’attaque pure jusqu’à ce que l’on atteigne le chef suprême.

Grosse nouveauté, un semi multi-joueurs est présent, en gros vous pouvez attaquer les forteresses des autres joueurs et ainsi tester leurs défenses et par la même occasion la puissance de votre armée.  On a également la possibilité de faire des vendettas qui consistent à aller venger la mort d’un joueur et de tuer l’orc qui aura eu la peau du joueur en question.  Ces deux modes de jeu proposent un classement mondial et vous permettent également en cas de victoire de récupérer du loot qui augmentera votre puissance.

Un truc génial avec ce jeu, c’est qu’on a sans cesse envie d’y retourner pour améliorer notre armée, faire des vendettas en ligne, traquer des chefs orcs,… un contenu qui nous donne autant cette sensation c’est assez rare qu’il est normal de le souligner.  Car même si il devient répétitif sur la fin, on garde cette envie de jouer en nous.

screen shadow of war_10 screen shadow of war_06

Graphiquement, même si ce Shadow of War n’a pas énormément évolué, je le trouve très beau et il me convient très bien à partir du moment qu’il est bien fini.  Il faut dire que les différentes régions du Mordor que l’on parcourt sont plutôt bien reproduites et que le design général des forteresses est bien trouvé et colle parfaitement à l’univers.

Techniquement parlant, le jeu tourne sans broncher et ce même lors des grosses phases d’attaque de forteresse.  Le jeu affichera sans peine les dizaines d’orcs se battant entre eux vous permettant de bastonner les chefs orcs de votre côté tout en esquivant les attaques des orcs et autres caragors voulant vous bouffer à la moindre erreur de votre part.

Du côté de l’ambiance sonore, on notera le retour d’une vf encore excellente avec des orcs qui ont du répondant et des punchlines toujours plus fun les unes que les autres.  Les musiques sont toujours épiques et nous mettent dans une bonne ambiance d’héroic fantasy.

screen shadow of war_08

En conclusion, si comme moi vous avez aimé le premier épisode « Shadow of Mordor », vous allez adorer ce « Shadow of War« .  Avec ses batailles toujours plus épiques que jamais, le Mordor est le terrain de jeu parfait pour vous balader et trucider de l’orc à tour de bras.  D’autant plus qu’avec l’ajout du multi-joueur et les nombreux sets d’armures légendaires à acquérir, je peux vous dire que vous aurez des longues heures de jeu avant d’en venir à bout.  Un bon investissement en somme.

Une chose est sûre, ce jeu vaut vraiment la peine d’être dans votre ludothèque et ce même si vous n’avez pas fait le premier épisode.  Certes c’est un plus pour la compréhension globale de l’histoire, mais cela n’est pas non plus obligatoire.  Petit rappel, Shadow of War est un jeu Xbox Play Anywhere, ce qui vous permet de jouer aussi bien sur votre pc que sur votre Xbox, plutôt agréable de voir des éditeurs tiers s’y mettre.