5a55ddffdbf44127617282

Avec ce Monster Hunter World, cela sera mon premier Monster Hunter et Capcom a su faire monter la hype en moi dès les premiers trailers.  De plus, après avoir entendu pas mal d’amis durant des années me raconter à quel point cette licence est superbe, j’avoue que j’avais hâte d’y jouer.  C’est donc en tant que pur novice que je me plonge avec joie dans cette licence monstrueuse!

f08d6695-d5cd-45c7-9096-76527e590c8b

Pour la petite histoire, dans Monster Hunter World, on est une jeune recrue de la cinquième flotte qui part à la poursuite du Zorah Magdaros, un puissant dragon ancien formé de lave.  Nous débarquons du coup sur le continent du nouveau monde où se passe un mystérieux phénomène qui se déroule tous les dix ans.  Les dragons anciens traversent les océans pour rejoindre ce monde gorgé d’énergie pour venir y mourir.  Une petite commission est en charge d’envoyer les différentes flottes et ainsi découvrir les secrets des dragons anciens.  C’est là que notre extraordinaire aventure démarre, à nous de percer tous les mystères que ce vaste monde a à nous donner.

Une fois l’introduction finie, nous passons de suite à la création de notre personnage, et c’est ici assez complet pour que l’on passe un long moment à personnaliser notre héros mais également notre Palico qui nous suivra tout au long de notre aventure.

88b54ee9-c1f3-405f-ac32-8ff03c476c74 610082df-734a-4709-b8a6-29efe562648c

Le gameplay vous demandera certainement un peu d’entraînement et de recherche au début de votre partie, surtout si comme moi vous êtes un novice de la série.  En effet, Monster Hunter World propose certes une prise en mains immédiate tel un action rpg traditionnel, mais regorge de subtilités au niveau des différentes armes qui possèdent toutes leurs combos et moves set personnelles, elles sont au nombre de 14, autant vous dire de suite, il y en aura pour tous les goûts!  Là où j’ai vraiment eu du mal et où Capcom pourrait s’améliorer, c’est au niveau de l’interface et autres raccourcis d’utilisation d’objets, c’est assez fouillis et j’ai vite fait de m’y perdre.  Le plus rageant c’est que le jeu ne garde pas l’ordre des objets que l’on met dans notre barre de raccourcis, surtout que perdre du temps à fouiller cette liste en plein combat peut s’avérer mortel.  D’ailleurs, parlons-en des monstres, le coeur même du gameplay de Monster Hunter,  la plupart des chasses démarrent principalement par une traque qui consiste à découvrir des traces que notre proie aurait laissé un peu partout lors de son passage.  J’ai beaucoup aimé ce petit côté investigation, mais ce que l’on apprécie par dessus tout, c’est le moment fatidique où l’on croise pour la première fois le fameux monstre que l’on traque en face de nous.  C’est là que le véritable combat commence et qu’il faudra faire preuve de stratégie et de ténacité pour venir à bout de cette bête énorme.  Cela sera surtout le cas en end game où les différents monstres et dragons deviennent de plus en plus puissants, d’ailleurs certains ont des coups assez dévastateurs qui pourraient vous tuer en un seul coup (bonjour la Bazelgeuse ;) ).  Petit point pour lequel vous pourriez avoir un peu de mal à gérer au début, c’est le chrono des missions, étant du genre à farfouiller partout et à vite me perdre, j’ai perdu quelques missions par manque de temps.  Cela dit, à force d’en perdre on fait plus attention à cette donnée lorsque l’on part en chasse et on garde en permanence un oeil sur le chrono.  Malgré tout, pensez à bien fouiller les zones, n’oubliez pas que vous avez tout de même cinquante minutes pour finir votre chasse (hormis quelques contrats spécifiques c’est généralement ce temps que vous avez).  Les ressources que vous récoltez seront utile pour diverses choses, le craft de vos armes et armures, mais également pour des outils qui vous seront utiles en combat, tel que des potions de soins, des antidotes voir même des projectiles pour affaiblir ou étourdir vos ennemis.  Enfin, vous pourrez également chasser des petites créatures pour les retrouver dans vos appartements.

En tout cas, c’est indéniable, Monster Hunter World prend tout son sens lorsque l’on joue en coopération avec des amis, je prends clairement plus de plaisir à chasser avec des potes que seul.

2b7e63a6-cc4c-4bc4-aa7d-79bae65298a2 9d3051d8-fb72-4759-a57e-593b7b3dbb40

e62d2693-77f3-4cd4-9cbf-3d4af3875a90 d59de710-ed80-4981-b01c-d050bd0e1631 bc3183ed-f524-44d4-9424-1c889d931fda 7b0b4468-7092-4eef-a00f-97a755f4c957

Graphiquement, au delà de l’aspect technique qui sur certains points n’est pas toujours au top, comme pour les textures parfois un peu baveuses.  Monster Hunter World a une direction artistique extraordinaire avec un souci du détail à un tel point qu’on reste bouche bée à chaque découverte de nouveaux lieux.  Surtout que les zones du monde semi-ouvert sont clairement différentes, elles ont une identité et un certain cachet qui fait qu’elles sont toutes uniques.  Là où c’est impressionnant c’est que tout est cohérent, jamais je me suis dis que quelque chose clochait dans l’univers que Capcom a créé.

L’ambiance sonore est également énorme et renforce cette sensation de se retrouver seul au milieu d’une foret hostile prête à vous sauter à la gorge!  C’est encore plus flagrant si comme moi vous jouez avec un home cinéma, vous serrez envahis de moustiques et autres petites bestioles dans votre salon, vous aurez également des frissons lorsque vous entendrez pour la première fois le cri particulier de votre premier dragon.  Les musiques accompagnent parfaitement notre aventure mais surtout nos combats de monstres, sans être égales à cette licence, certaines m’ont rappelé quelques combats effectués dans les différents Dark Souls.

415c398a-f5c9-43c3-8700-b9fff06b0f0f

En conclusion, que vous soyez un vieux de la vieille ou un novice, que vous vouliez jouer en solo ou en coopération, Monster Hunter World devrait vous fournir des heures de plaisir ludique.  Avec ces monstres colossaux et  l’arsenal ultra varié qui est mis à notre disposition, tout le monde trouvera son compte, d’autant plus que l’éditeur nous promet d’ajouter du contenu gratuit, ce qui nous promet d’avoir de quoi s’amuser sur le long terme.  D’ailleurs le premier DLC à débarquer sera le monstrueux Deviljho.

une chose est certaine, avec Monster Hunter World, l’année démarre très fort!