2000px-Logo_Far_Cry_5_weiß.svg

Far Cry, cette licence que j’ai toujours adoré et ce depuis les premiers épisodes sur PC qui étaient de belles vitrines technologiques est de retour avec un cinquième épisode.  Bon j’avoue il y a tout de même un épisode que je n’ai vraiment pas aimé, c’est le Primal, j’ai eu beaucoup de mal a accroché malgré le fait que l’époque et l’univers étaient bien attirants.  Le fait qu’on ait retiré tous les objets modernes qui rendaient Far Cry ultra fun n’a pas aidé, du coup c’est un épisode que j’ai vite oublié.  Quelle ne fut pas ma joie de voir arriver ce Far Cry 5 avec des trailers mettant en scène des personnages bien barrés comme on avait connu à l’époque du 3 et 4, je trépignais d’impatience de pouvoir rejouer à cette licence et me replonger dedans.

Far-Cry-5-Screenshot d6fd22a8-bef8-49bf-bd35-d9b17b9631d1

L’histoire nous met dans la peau d’un shérif qui se retrouve au coeur de Hope County dans le Montana pour l’arrestation de Joseph, le père et gourou d’une sombre secte.  Avec ses trois frères et soeurs d’armes, il instaure une certaine dictature et impose sa loi dans toute la région.  L’introduction de Far Cry 5 arrive à reprendre les codes de ses aînés en mettant en scène les différents personnages principaux avec une arrestation du gourou de la secte remplie de tension.  Comme vous vous en doutez, l’arrestation ne se passe pas bien et le gourou s’échappe nous laissant au sol avec une assurance assez déconcertante, pour lui il a gagné.  Sans trop vous spoiler, il a un peu raison d’afficher une telle assurance lorsque l’on voit ce que subit notre héros tout au long de son périple dans les différentes régions du Montana.  Si vous êtes un habitué des Far Cry vous ne serrez pas trop surpris du scénario et surtout de son dénouement qui suis clairement les grandes lignes des précédents opus.  D’ailleurs, petit truc amusant, les sbires de Joseph ont pour moi tous été plus intéressants que lui, ce qui est assez dommage pour un boss de fin, surtout après avoir connu le très charismatique Vaas!  Malheureusement (enfin c’est un avis personnel, je sais que pas mal de monde aiment ces séquences), je n’ai vraiment pas aimé les moments où on se fait enlever, le genre de séquence sous LSD qui casse un peu le rythme du jeu et dont je me passerai bien, on en retrouve dans tous les Far Cry depuis le 3 et je ne m’y fait toujours pas.

Far-Cry-5-E3-2

f4cab086-79b7-46f8-95ef-a6753d1f0b80 6dc39f6e-7eb6-4425-ba34-3f3a364dec4a 3365fbb1-e4b6-4636-8001-cbfecbb20b0d Far-Cry-5-Screenshot-3

Le gameplay ne vous dépaysera pas le moins du monde, surtout si vous êtes un habitué de la série.  On retrouve directement nos marques et on prend immédiatement du plaisir à jouer sur Far Cry 5.  On a toujours autant de gadgets, armes et véhicules à notre disposition pour tout faire exploser sur notre passage.  Autant lors de vos premières heures de jeux vous ferez les avant-postes en mode furtif avec votre maigre équipement, autant par la suite vous dégommerez tout à bord de votre hélicoptère d’attaque avant de vous expulser avec votre wingsuit pour au final terminer les derniers ennemis avec du C4 et un peu de coups de lance-flammes histoire de calmer les quelques rescapés.  Autant vous le dire, Far Cry 5 tourne très vite au jeu ultra bourrin, en tout cas ça a été le cas pour moi!  Pour profiter de cet arsenal vous aurez un grand nombre de missions principales et secondaires toutes scénarisées et plutôt intéressantes à faire.  Il y aura également un grand nombre d’évènements aléatoires qui apparaîtront sur votre route avec des transports d’alliés enlevés, des ressources ou des convois à détruire, cela dit j’ai trouvé qu’ils étaient peut-être un peu trop nombreux à mon goût.  En effet, on a limite l’impression d’en croiser toutes les deux minutes et du coup on se retrouve à faire énormément d’arrêts lors de nos différents trajets.  On a également la chasse qui est toujours présente mais moins obligatoire que dans les anciens.  Ici pas besoin de dépecer 134 animaux pour vous confectionner un holster, vous pourrez juste revendre les peaux pour pouvoir vous acheter des nouveaux équipements, d’ailleurs, je me suis surpris à m’amuser à pêcher, Ubisoft a réussit à faire un truc assez fun là dedans.

Far-Cry-5-Screenshot-2 591567f6ca1a6460388b4568-4

Graphiquement, je ne vous surprendrai pas si je vous disais que Far Cry 5 est très beau et propre, sur ce point, je n’ai rien à lui reprocher, hormis peut-être une mauvaise gestion d’apparition des objets.  On dirait parfois que le jeu a du mal, par exemple, il suffit de se retourner deux secondes pour que régulièrement un véhicule disparaisse.  Sinon pour tout le reste le jeu tourne du tonnerre, les jeux de lumières sont excellents, et le monde ouvert est très vaste et agréable à parcourir.  Dans ce domaine, Ubisoft maîtrise et peaufine son moteur graphique jeux après jeux.

La bande sonore nous met dans l’ambiance avec des stations bourrées de musiques country, du rock ou même des chants style bibliques.  L’ambiance sonore générale est également très bonne et ce dans tous les points, aussi bien du côté des véhicules que des armes.  Les doublages en français sont excellents et collent parfaitement aux protagonistes, par contre notre Héros est lui muet comme une carpe.

far-cry-5-screenshot-2 (1)

En conclusion, Far Cry 5 ne révolutionne en rien la série mais si comme moi vous êtes fan de celle-ci ou alors que vous cherchez un jeu fun, sans prise de tête avec une bonne dose d’action en coop, Far Cry 5 est fait pour vous..  J’ai pris énormément de plaisir à parcourir ce vaste monde en éclatant tout sur mon passage.  Le scénario quelque peu banal est tout de même très intéressant à suivre, mais c’est surtout du côté des quêtes plutôt bien scénarisées que le jeu gagne des points.  Une chose est certaine, je vais encore passer pas mal d’heures à m’amuser en coop. avec un pote!  Far Cry 5 est typiquement le genre de jeu dans lequel tu te replonges sans te prendre la tête.