SOTTR_Logo_Black

Ceux qui me suivent depuis un petit temps le savent déjà, j’adore la série des Tomb Raider et ce n’est pas les éloges que j’ai pu faire lors de la sortie des premiers opus de ce reboot qui me contrediront!  Du coup, c’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis plongé corps et âme dans ce Shadow of the Tomb Raider.  Une chose est certaine, je remercie Square Enix d’avoir ressorti cette licence pour nous offrir une magnifique trilogie, j’espère que ça ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

07-09-18_20-58-18 07-09-18_21-12-58

Après avoir exploré le Royaume perdu de Yamatai, cherché une puissante relique en Sibérie, les aventures de Lara Croft nous emmènent cette fois-ci en Amérique du Sud pour fouiller des vieilles ruines Mayas.  On a donc droit à un gros changement de décor et c’est tant mieux.  J’ai réellement adoré farfouiller chaque recoin de cette jungle hostile.  On démarre notre aventure au Mexique, Lara y découvrira des indices sur le lieu où se trouverait un artefact qui pourrait être la clé d’une future apocalypse.  Notre héroïne décide du coup de s’en occuper et d’aller récupérer cette dague.  Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que son geste sera le point de départ de cette fameuse apocalypse.  Par la suite, pour tenter de sauver le monde de celle-ci, on jouera un jeu de poursuite avec les Trinitaires qui sont toujours là pour nous coller au basque.  Tout au long de l’avancement, et ce surtout à partir de la moitié de l’histoire, Lara bascule pour un côté de plus en plus sombre et se laisse porter par ses instincts de colère et de vengeance.  Il y a d’ailleurs des moments vraiment crâdes où notre pauvre Lara se retrouve à ramper au milieux de centaines de cadavres, des scènes dignes d’un Résident Evil!

En plus de notre mission principale, on pourra trouver quelques quêtes scénaristes qui s’intègrent vraiment bien à l’histoire.

Volontairement, je ne vais pas vous en dire plus sur le scénario, mais sachez juste que Shadow of the Tomb Raider se termine sur une fin apocalyptique en apothéose!

11-09-18_14-06-39 07-09-18_20-55-12 07-09-18_21-13-06 11-09-18_14-06-43

Concernant le gameplay, ne cherchez pas des grosses nouveautés révolutionnaires, Shadow of the Tomb Raider continue sur les bases déjà bien établies et les améliore pour nous offrir un gameplay encore plus jouissif.  Cela dit, j’ai vraiment trouvé bien que ce Shadow of the Tomb Raider opte pour une approche encore plus axée exploration et découvertes de cryptes.  Pour moi c’est ça l’essence même d’un Tomb Raider et non un TPS action où tu enchaînes des séquences de tir.  Par ailleurs, ici, la plupart des séquences de combats offrent la possibilité d’avoir une approche furtive avec quelques bonnes mécaniques de jeux.  Tel l’Agent 47, Lara Croft endossera certains costumes pour passer inaperçue ou pour pouvoir se fondre dans la masse, tandis que d’autres auront carrément des statistiques pour améliorer certaines compétences, ça change des costumes purement esthétiques.  Petite nouveauté fort agréable, la gestion de la difficulté avec plusieurs options : on peut maintenant modifier la difficulté des combats, des indices des énigmes et on peut aussi régler le niveau de difficulté de l’exploration, je trouve ça vraiment profitable de pouvoir gérer à la carte notre jeu et ainsi se faire sa propre expérience.  L’arsenal de Lara Croft est pratiquement identique au précédents opus, on a notre arc fétiche, plusieurs pistolets, fusils d’assaut et fusils à pompe, ils se débloqueront tous petit à petit en avançant dans l’histoire.  Néanmoins, on aura droit à un nouveau type de flèche (que j’ai trouvé un peu trop efficace), des flèches terrorisantes qui pousseront l’ennemi choisit à tirer un peu partout et surtout à tuer ses alliés vous laissant par la même occasion le champs libre.

07-09-18_21-13-04

07-09-18_21-13-12 07-09-18_21-13-11 11-09-18_14-06-32 07-09-18_21-12-53

Graphiquement, comme d’habitude pour cette série, ce nouveau Shadow of the Tome Raider est juste magnifique!  J’ai pris un réel plaisir à explorer durant de longues heures chaque recoin de la jungle et de ses tombeaux et cryptes qui fourmillent de détails.  Il faut dire que le choix porté sur l’Amérique du Sud envoie du rêve et offre un large panel de panorama tous plus somptueux les uns que les autres.  Si vous aimez être dépaysés, vous le serez.  Techniquement parlant, je n’ai rencontré aucun bug, les textures étaient pour la plupart très détaillées mais c’est surtout au niveau du level design que le jeu montre tout son potentiel, surtout si vous avez désactivé les aides à l’exploration.

Côté bande sonore, l’ambiance générale renforce le petit côté oppressant de la jungle et les musiques s’intègrent bien à notre aventure.  J’ai trouvé les doublages en Français plutôt bons même si inégaux, certains PNJ n’ont pas eu droit à un doublage des plus convainquant, mais pas de crainte à se faire, généralement ce sont des personnages secondaires qui ont à peine deux lignes de dialogue.

11-09-18_14-06-27

En conclusion, Shadow of the Tomb Raider conclu une super trilogie avec brio et panache.  Rares sont les licences qui peuvent nous scotcher ainsi sur notre manette sans pour autant s’essouffler et Tomb Raider le fait très bien!  Ce dernier a en plus réussi à mixer action et exploration avec un très bon équilibre, là où le deuxième opus était peut-être trop porté action, celui-ci se recentre sur les bases de l’exploration et sur les énigmes.  Perso, cette eoptique me va à ravir cette optique.  En tout cas, une chose est certaine, si vous aimez la série des Tomb Raider, sautez dessus, vous ne le regretterez pas!