Comme d’hab’, ayant fini le solo du jeu, je me lance dans mon petit test.

Pour le gameplay on reprend les bases du premier, le fait que l’on joue un Big Daddy ne change pas réellement notre façon de jouer, coté armes on garde à peu de choses près la même chose que le premier, on a toujours droit aux même type de plasmide, un régal! Il ajoute juste quelques nouvelles choses (certaines que je ne dévoile pas pour cause de spoil 😉 ), déjà rien que la foreuse qui est tout simplement monstrueuse change déjà pas mal la façon de trucider nos ennemis.

D’ailleurs côté ennemis on retrouve les différents chromosomes classiques du premier avec quelques nouveaux assez coriaces, surtout le vrai nouvel ennemi, la grande sœur une vraie plaie et réellement dangereuse lorsqu’elle a décidé de vous avoir!

Par contre à côté de ça l’histoire en prend un coup, on connait déjà une grosse partie du mystère de Rapture, et ici on en apprend guère plus, mais ce n’est pas pour autant qu’on ne prend pas de plaisir à jouer cette aventure dans le corps du Big Daddy!

La durée de vie est loin d’être mauvaise, il m’aura fallu un peu moins de 10h de jeu pour boucler l’histoire en normal (mais bon je ne suis pas une référence, ayant pour habitude de fouiller les moindres recoins de mes jeux…), une personne normale qui ne s’attarde pas devrait le finir en ~6h je dirai, une bonne moyenne finalement!

Les graphismes quant à eux sont toujours aussi beaux, les effets d’eau sont encore une fois bluffants, l’univers est vraiment bien rendu avec des textures assez fines et côté modélisation personnages et les décors sont plutôt réussis en général, le style techno-punk perso j’adore ça on prend encore une fois une petite claque visuelle, et un grand plaisir à déambuler dans ces couloirs!

Le multi je n’y ai pas assez joué que pour donner un avis constructif, il a le mérite d’être présent (chose qu’on avait pas dans le premier), et est assez plaisant, pas mal de mode de jeux (allant du classique, jusqu’à la sauvegarde des petites sœurs), un système d’expérience bien pensé, le gros soucis c’est le rythme, bioshock ne se prête peut-être pas à un jeu multi finalement?

La suite >