Le bloc Donjon & Dragon : Aventures dans les Royaumes Oubliés de Magic The Gathering, disponible depuis le 23 Juillet 2021, propose un cross-over entre l’univers de Magic l’assemblée et le jeu de rôle Donjon & Dragon aux travers de 281 cartes avec des visuels et des mécaniques issus de ce jeu de rôle papier.

Pour découvrir ce bloc et ses nouveautés je me suis procuré un bundle en français ainsi qu’un pack d’avant-première avec pour but de faire quelques parties au format limité (Deck de 40 cartes) aux cotés de l’un de mes amis d’enfance avec qui j’avais commencé Magic The Gathering en 2002 avec l’extension Carnage. J’ouvre alors le pack d’AP (Avant-Première) qui contient 6 Boosters ainsi qu’une carte promotionnelle, les 3 donjons en version brillante (Foil) mais aussi un dé à 20 faces, mais cette fois-ci ce n’est pas un compteur de points de vie mais un vrai dé de 20, cher aux jeux de rôle (JDR). La différence étant sur l’ordre des nombres inscris sur les faces de ce dé. Au tour du bundle maintenant, qui contient donc 10 Boosters de cartes ainsi qu’une carte « coffre aux trésors » dans une version alternative et 40 terrains soit 8 de chaque couleur dont 4 en version foil. On trouve également un véritable dé de 20 mais dans une version plus grosse avec également une version plus grande des 3 cartes donjons.

 

Nous voilà donc avec un total de 16 boosters et une très belle boîte de rangement grâce au bundle avec cette tête de dragon et ces écailles bleutées, je me réjouis d’avance de cette ouverture. On en prend 6 chacun pour le limité et il en restera 4 pour le plaisir. Rapidement, on découvre quelques cartes avec un design alternatif particulier qui pourrait rappeler les pages jaunies d’un vieux grimoire avec des illustrations qui pourraient très bien apparaître dans un livret de règles pour les créatures d’un JDR. On trouve aussi deux terrains particuliers qui font, quant à eux, plutôt penser à des livrets d’aventures. Mais aussi plus classique j’ai pu tomber sur un dragon bleu full art ce qui fait toujours plaisir.

 

   

On trouve aussi plusieurs cartes avec le cœur de la nouvelle mécanique « Aventurez-vous », qui permettra donc de se lancer dans un donjon ou d’avancer dans ce dernier. Chaque salle proposant divers effets. Les donjons sont au nombre de 3 avec des niveaux de « difficultés » différents, certains sont plus longs que d’autres à terminer mais proposent, par exemple, des effets plus intéressants. On peut les trouver de façon aléatoire dans les boosters à la place des jetons de créatures, mais entre le bundle et le pack d’AP on se retrouve vite avec plusieurs donjons en double ou en triple. Il y a aussi plusieurs cartes qui vous demanderont de lancer un dé de 20 avec des effets différents en fonction du résultat et d’autres cartes avec des noms bien particuliers qui vous invitent à l’aventure comme la carte nommée « Vous arrivez aux camps des Gnolls ». Cette carte vous

propose, comme le ferait un maitre du jeu (MJ), plusieurs choix : « Vous les intimidez » ou « Vous les combattez », ce qui en fonction de votre choix aura des effets différents. Certaines cartes ont, quant à elle des « techniques » propres avec des noms qui vous invitent à choisir un sort comme pourrait le faire un joueur dans un JDR. Certaines capacités comme « parade » ou « technique de meutes » peuvent apparaître sur plusieurs cartes différentes.

  

  

Mais la nouvelle mécanique qui m’a le plus fait plaisir c’est celle des classes. Ces cartes me font beaucoup penser aux Sagas apparues avec l’extension Dominaria en 2018, sauf qu’ici comme dans un JDR on peut avoir une classe et monter de niveau avec de nouvelles compétences qui se débloquent et se cumulent, du moins tant que l’enchantement n’est pas détruit.

  

Après deux parties ou nous avons choisi de jouer des tricolores avec un maximum de lancers de dé et de « aventurez-vous » tout en ayant décidé qu’à chaque carte qui invitait à faire un choix l’adversaire devrait lire à haute voix le nom de la carte tel que « Vous arrivez à une rivière » ainsi que les propositions afin de retrouver quelques sensations de JDR, eh bien, je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Je me prête souvent au rôle du maitre du jeu dans des JDR, certes moins classiques que “Donjon et Dragon”, mais j’ai vraiment bien aimé ce mélange et les idées de Wizards of the coast pour rendre tout cela viable et fun dans leur jeu. Le seul bémol c’est que pour du limité ou du draft il sera difficile d’explorer les donjons ou de lancer souvent des dés, un petit pion pour noter sa place dans le donjon aurait également été cool. Même en ayant mélangé trois couleurs afin d’optimiser ce type de cartes, il a été difficile d’avancer dans le donjon et nous avons rarement jeté des dés. Je pense qu’en construisant un Deck de 60 cartes, il serait possible de faire des choses vraiment plus intéressantes, mais cela serait peut-être un peu trop restreint car j’ai trouvé que ce genre de cartes n’était pas légion. L’équilibre entre cartes un peu plus classiques et celles avec des effets type JDR devrait plaire aux plus sceptiques des joueurs de Magic, peut-être même certains finiraient par en vouloir plus, ce qui bien entendu est mon cas !

Pour conclure, ce bloc “Donjon et Dragon : Aventures dans les Royaumes Oubliés” est plein de petites surprises et devrait plaire aux joueurs et aux collectionneurs, car il y autant de cartes avec des effets très intéressants que de visuels sublimes. Pour ceux qui découvrent les mécaniques des JDR et qui aimeraient en savoir plus, l’aventure continue avec 4 aventures JDR avec certains Planeswalker de Magic et des petits livrets de règles et d’histoires d’une dizaine de pages (en anglais) disponibles gratuitement ici : story MTG .