DiRT4_logo_A3_Black_RGB_FIN

J’ai été de suite heureux de voir revenir la « vraie » licence DIRT sur le marché, je dis vrai entre guillemets pour moi Dirt était le côté arcade et les Colin Mcrae Rally le côté Simu de cette belle licence.  J’avais bien aimé Dirt Rally mais son côté technique m’a assez vite rebuté.  Du coup revenir sur un mode plus arcade grâce à ce Dirt 4, me va à ravir, le fun et le plaisir des glissades avant tout!

Screenshot DiRT 4_09

Dirt 4 comprend un mode Carrière très complet mais qui manque cruellement de scénario, je sais je cherche la petite bête, mais c’est toujours plus agréable d’avoir quelques cut scènes lors de notre progression.  Cela dit, ce mode de jeu est vraiment bien conçu, vous gravirez les échelons petit à petit en ayant le choix de participer à des courses de Rallye classique ou du Rally Cross.  La carrière démarre sur la création de votre écurie, au départ vous n’avez le choix que pour quelques petites classes de voitures de rallye et très peu de sponsors veulent vous soutenir.  Au fil des victoires, votre écurie gagnera en prestige et vous croulerez sous les offres de sponsors qui vous rapporteront gros.

Screenshot DiRT 4_08 Screenshot DiRT 4_06

Le gameplay devrait plaire à tout le monde, aussi bien ceux qui cherchent un minimum de simulation que ceux qui comme moi préfèrent le côté arcade des jeux de rallye.  En effet, dès l’écran d’accueil on nous offre le choix de la simulation ou l’arcade.  Les véhicules répondent au doigt et à l’oeil, il est du coup très facile de maintenir notre voiture en drift dans les virages, surtout en mode arcade.  Les sensations en courses n’en sont que décuplées, surtout que la sensation de vitesse est au rendez-vous.

Il y a un vaste choix de type de courses; le pro truck et Le Landrush (gros 4×4), des courses de Buggy, le Rally-Cross et bien sur le Rallye et l’history rallye.  N’oublions pas le mode virée qui comporte une petite soixantaine de missions plus ou moins difficiles sur une large zone ouverte, de quoi faire plaisir aux fans de Gymkhana.

Il y a qu’une catégorie que je n’ai vraiment pas aimé, le crosskart, imaginez conduire un karting sur de la terre et vous comprendrez vite pourquoi c’est assez casse gueule.

Une chose bien sympathique, la rotation des véhicules chez le concessionnaire et surtout dans les petites annonces qui ne sont jamais les mêmes, perso j’ai trouvé ça amusant de fouiner dans les ventes jusqu’à ce que je voie que la voiture désirée soit disponible mais je sais que les collectionneurs qui veulent vite leurs voitures n’aimeront pas ce système.  D’ailleurs dans la carrière vous n’aurez parfois pas le choix que de passer dans la section des petites annonces et de vous acheter une voiture d’occasion.

Screenshot DiRT 4_07 Screenshot DiRT 4_02

Screenshot DiRT 4_10 Screenshot DiRT 4_04 Screenshot DiRT 4_11 Screenshot DiRT 4_05

Graphiquement, je suis peut-être difficile, mais je m’attendais tout de même à mieux venant de Codemaster sachant comment il a toujours su gérer sur ce point.  Il suffit de revenir un peu en arrière et de voir à l’époque les claques graphiques qu’ils savaient nous mettre (notamment sur les anciens Dirt et Race Driver).  Du coup je m’attendais à clairement mieux au niveau des modèles 3D, des textures qui sont parfois un peu baveuses, mais je suis surtout déçu du côté de la destruction des véhicules.  Par contre là où le jeu est très bon c’est sur la gestion de la crasse, votre voiture au fil des tours se retrouve affublée de poussière et de boue au point de ne plus la reconnaître à la fin de la course.

La bande son par contre dépote bien, les bruits des moteurs sont puissants et surtout on entend tout les moindres détails, que cela vienne du moteur avec des petits bruits de turbo et de pièces qui fatiguent, mais aussi bien du côté environnemental avec les bruits de graviers qui cognent contre notre carrosserie, c’est grandiose.  Les musiques sont quant à elles très bonnes également, elles nous mettent dans une ambiance très festival qui colle bien au jeu.

Screenshot DiRT 4_03

En conclusion, avec ce Dirt 4, Codemasters nous fournit un titre très accessible et réellement fun à jouer mais surtout qui a su s’adapter à tous avec un large choix du côté de la maniabilité.  Pour moi son seul point faible vient du côté technique qui aurait mérité un peu plus de travail.  Cela dit, Dirt 4 est un jeu de Rallye que tout fan de course automobile se doit d’avoir dans sa collection, il est très complet et offre une très bonne longévité.