theVideoGameGallery_34984_10000x3284

Comme beaucoup de monde le sait, j’adore les jeux d’infiltration, le genre de jeu où tu prépares une attaque et avances doucement, voir même, où tu passes un long moment à observer tes adversaires et à user du snipe.  C’est pour ça que Wolfenstein est fait pour moi et faire ce genre en mode infiltration est juste énorme…  Nan j’déconne, vive le double shotgun à défoncer des crânes de Nazis par dizaine sous le doux son de « ACHTUNG, ALAAARMEEEE ».  Comme quoi on peut adorer l’infiltration et également aimer se défouler sur un titre aussi bourrin que Wolfenstein 2 : the New Colossus, en tout cas j’attendais cette suite directe de « New Order » avec impatience tant j’avais adoré le premier!

4485f1f1-2978-4e59-95b4-b556a6a59f97

Blazko le Barjo est de retour et est plus que paré à encore en découdre avec les Nazis malgré le fait qu’il se retrouve en chaise roulante au début de notre aventure!  Mais rassurez-vous, très tôt dans le jeu on endosse l’armure antique de Caroline Becker, ce qui nous confère quelques habilités supplémentaires qui se verront être améliorées au milieu de l’histoire.  Dès le début, nous nous retrouvons dans un New-York complètement dévasté et méconnaissable! Pour ensuite se balader à Roswell et bien d’autres villes Américaines voir même plus loin encore!  De quoi nous dépayser et nous faire voyager un court instant.  Le scénario de ce Wolfenstein 2 est ma foi assez compliqué à raconter sans spoiler, sachez juste qu’il est très bon même si un peu classique.  Comme toujours, l’humour est très présent, un humour parfois gras et qui ne vole pas très haut, mais ça marche, on a quelques perles lors des différents dialogues.

321fdbb2-5635-4f54-baeb-f96fe425c70a 94dfce99-566f-4679-94e7-3d544c593df7

ec617213-f966-4110-bb52-7187b8db0652 dc165a94-39c3-48cc-bf5c-8916a0ec5700 9c6fa005-53fe-4e53-b392-fa04075d19fe 7bcb48b9-fddc-43a4-841c-cb310d7161c1

Le gameplay, vous vous en doutez si vous avez joué au dernier FPS made in Bethesda, est très bon et surtout ultra simple à prendre en main.  C’est préférable d’ailleurs pour un jeu qui se veut bourrin et rapide.  Cela dit, si vous voulez vraiment la jouer discret, c’est tout à fait possible comme dans le premier opus, il suffira de tuer les commandants, ainsi cela neutralisera l’alarme, mais également tout le fun du jeu :p .  Par contre au début, voir même presque jusqu’à la moitié du jeu, il faut savoir que l’on a droit qu’à 50PV, cela corse clairement la difficulté du titre et j’avoue que pour mon premier run j’ai laissé tomber le mode difficile pour baisser d’un cran.  Mes cinquantes malheureux points de vie descendaient un peu trop vite à zéro à mon goût.

Pour augmenter un peu la durée de vie, en plus des collectibles, il y a quelques missions secondaires qui consistent à assassiner des überkommandants.  Assez sympathique comme contenu supplémentaire.  Une petite plus value qui permet de rester encore un peu sur Wolfenstein et continuer notre massacre.

88b8af7e-4997-4e1d-b1e2-ba578eabba12 4f54f21c-52e9-4d9b-ae45-7f132ddf3f89

Graphiquement, Wolfenstein 2 : the New Colossus est juste énorme!  Le jeu est très beau, aucun bug, des textures qui sont fines, mais surtout il est ultra fluide, le genre de fluidité qui manque cruellement à certain FPS.  Le level design est plutôt bien réussit lui aussi.  Cette suite s’offre des maps un peu plus ouvertes qu’auparavant, cela plaira à certains tandis que d’autres regretteront le côté plus couloir de l’ancien.  Une chose est certaine, les dev’ ont encore une fois su retranscrire parfaitement leur univers apocalyptique d’une Amérique gouvernée par les Nazis.  En tout cas, si tout les FPS pouvaient être comme lui ça serait tellement bon, alliant fluidité et graphismes au top.

Votre séance de massacre de Nazis sera portée par une douce musique Rock/Metal des plus entraînante qui accompagne avec brio les bruitages de vos armes toutes plus puissantes les unes que les autres.  D’ailleurs, en parlant de musique, c’est un des rare jeu pour lequel le générique de fin s’est déroulé sans le zapper, du gros son accompagné d’une image stylisée, que demander de plus?  La VF comme pour le premier opus est très bonne, le héros par contre a changé de voix et adopte celle de Bruce Willis, perturbant au début mais on s’y fait vite.

e58f5a98-c2a6-4404-8f06-e5dbbbc66e62

En conclusion, comme cela fut le cas pour le premier et pour Doom, ce Wolfenstein 2 : the New Colossus est un FPS qui rend honneur à ce qu’était les bons gros FPS bien bourrins de la vieille époque.  Un jeu complètement décomplexé qui fait du bien dans cet univers quelque peu maussade.  Une petite pépite à faire absolument, même si il faut avouer que cette fin d’année est plutôt bien remplie en gros jeux, au pire attendez une petite baisse de prix, mais ne passez pas à côté de ce jeu.

Perso, le seul truc que j’aimerai voir dans ce type de FPS c’est un petit mode coop’, la possibilité de se défouler à deux sur ce genre de titre doit être énorme!