Tout commence sur une île tropicale allongé sur un transat sirotant un cocktail au soleil…  Non mais t’as vraiment cru mon histoire recrue?!  Ici on test Kinect Sports Rivals!  On forme des champions alors fais-moi une série de 50 pompes et plus vite que ça!

Premièrement on nous propose de façonner notre champion à notre image et je dois dire que le kinect 2.0 m’a impressionné à ce sujet.  Bon je te préviens tout de suite il faudra se mettre à genoux devant le capteur sacré afin qu’il puisse admirer ton doux et tendre visage d’ange (ça marche aussi si tu es un petit démon).  Le kinect te dira où regarder pour te connaître sous toutes les coutures mais petit conseil d’ami à ta place j’éviterais les grimaces, on sait jamais qu’après il te fasse la tête de Golum :D.

La ressemblance est plutôt impressionnante même si bon ça reste une caricature, il ne faut pas t’attendre à voir un jumeau débarquer non plus!  Tu pourras personnaliser un peu plus ton champion en choisissant tes lunettes, une coupe de cheveux plus ressemblante etc.

 

Une fois cette étape passée on attaque le vif du sujet en débarquant sur une île magnifique (tu vois que je ne dis pas que des bêtises, tu as l’île il ne tient qu’à toi de te prendre une bonne Hoegaarden pour que tout soit paradisiaque…) on te proposera une série d’épreuves sportives.  Mais tout d’abord il faut apprendre à bouger ton corps recrue!  Tu vas donc devoir suivre les conseils d’un coach qui va t’apprendre à pratiquer les différents sports disponibles dans Kinect Sports Rivals.  Tu disposes de Power-Up ça peut être du boost dans une course de jet-ski ou un bond de malade pour gravir le mur dans l’épreuve d’escalade ou encore une boule de bowling enflammée…  hoo yeah!  Chaque victoire te rapportera de l’expérience, de l’argent mais également des fans, le but étant bien évidemment d’en récolter le maximum possible.  Avec tes petits sous fraîchement gagnés à la sueur de ton front tu pourras débloquer d’autres costumes, équipements spéciaux et Power-Up.  Tu devras choisir entre trois factions mais il faudra convaincre le capitaine de la faction choisie que tu mérites ta place.  Selon le choix que tu feras le jeu te proposera une histoire alternative.  La balle est dans ton camp!

La maniabilité a été grandement améliorée par rapport aux jeux Kinect Sport de la Xbox 360.  On sent vraiment que ce kinect 2,0 est différent et beaucoup plus précis que son prédécesseur.  Graphiquement on est aussi très loin des précédents opus, c’est coloré et à la hauteur de la next-gen.  L’île est superbe ça fait plaisir d’avoir un décor aussi beau, les développeurs ont eu le souci du détail, l’eau est parfaitement réalisée avec de magnifiques reflets et un rendu très réaliste.  La bande son n’est également pas en reste, puisqu’elle est composée d’une playlist variée et dynamique qui te plongera parfaitement dans la compétition.

 

   

Microsoft Studios et Rare nous propose 6 disciplines différentes, alors c’est vrai que 6 c’est un peu léger j’aurais aimé que ce soit plus varié et surprenant.

  • L’escalade : l’amélioration de la précision du Kinect rend possible la détection de ta main fermée sur une prise.  Tu dois bouger tes bras vers les prises et les saisir pour faire bouger ton personnage.  Si certaines prises sont inaccessibles à bout de bras il te suffira de faire un saut pour tenter de grimper toujours plus haut, mais attention à la chute si tu n’agrippes pas la prise au vol.  Les adversaires tenteront de te faire tomber en t’agrippant la cheville donc garde un œil sur tes arrières.  Ce sport est pour moi le plus intéressant et le plus amusant de ce Kinect Sports Rivals!
  • La course de jet-ski : à première vue rien de bien compliqué, pour piloter il suffit de simuler le mouvement d’un guidon et de tourner dans les virages.  Cette épreuve est assez rapide, c’est vraiment fun à jouer, mais ce n’est pas si simple de gagner car pour vaincre tes adversaires tu devras éviter les mines le long du parcours, les dunes de sables, trouver les raccourcis pour gagner du temps et faire des figures pour gagner du boost.
  • Tennis : la réalisation de ce sport est plutôt réussie dans l’ensemble mais le délai entre les coups peut être parfois lent et agaçant car ça casse le rythme du jeu.  Pour gagner à ce sport tout est question de timing et ça se limite à ça car la balle ne sort quasiment jamais!
  • Le tir sur cible : Ici, il faudra viser pour abattre des cibles « virtuelles » à l’aide d’un fusil à impulsion.  Le match se déroule en trois manches contre un adversaire face à nous, mais attention l’adversaire pourra répliquer via une tourelle donc sois prêt à esquiver.  J’ai trouvé cette épreuve assez fatiguante, du fait qu’il faut rester le bras tendu en l’air pendant un certain temps.  L’idée est bonne mais je ne sais pas pourquoi on a un goût de trop peu en terminant cette épreuve.  Pourquoi pas optimiser encore plus ce mode de jeu pour le Kinect Sport suivant!
  • Bowling : c’est un classique mais tellement efficace surtout à plusieurs.  Tu te dis que lancer une boule en ligne droite ce n’est pas compliqué mais détrompes toi, le bowling sur Kinect Sports Rivals c’est du style et de la précision!  Relâche la balle trop tard et ta balle finira dans la rigole, les Power-Up comme la boule de météore qui augmente la puissance et la taille de la balle et laisseront même un cadeau pour votre concurrent.
  • Football : à mes yeux cette discipline est complètement ratée… ça se limite à faire deux ou trois passes de gauche à droite puis un tir très hasardeux qui finit presque toujours par un goal.  La défense… parlons-en y en a pas, en tant que défenseur la phase de jeu est presque inexistante!  Le job du gardien n’est pas beaucoup plus amusant, une cage et un bras levé dans une direction pour tenter de stopper un tir, c’est tellement mou… bref j’ai détesté cette discipline!

En conclusion, le kinect 2.0 a prouvé son évolution avec sa précision et son efficacité.  Notre double virtuel est une réelle surprise, je ne m’attendais pas à une telle ressemblance.  Le jeu est toujours aussi fun à jouer à plusieurs et il sera une valeur sûre pour une soirée entres amis réussie.  Le jeu solo n’est pas en reste vu qu’il y a une évolution de notre personnage et que le multijoueur en ligne nous permet de tenter de battre les records des joueurs du monde entier grâce au hub social de Kinect Sports Rivals.  Mais 6 sports c’est vraiment trop peu et pour moi ce sera le gros point négatif du jeu!