517500

Il y a des jeux qui parfois arrivent à me surprendre malgré que je ne sois pas du tout emballé pour y jouer et Rocket League en fait partie.  Un jeu rafraîchissant avec une belle dose de fun font de ce titre un jeu tellement bon à jouer et surtout entre potes.  Une belle surprise que je ne regrette pas d’avoir dans ma collection de jeux.

574136fe3111ffcbef41f3c88395d2f2abd9e725

Le gameplay de Rocket League est très simple et en même temps assez technique à prendre en main, du coup au début on a un peu l’impression d’être une véritable quiche et nos premières parties sont assez brouillonnes.  Par contre une fois le jeu bien pris en main c’est un véritable plaisir que de plonger pare-choc en avant pour marquer des buts phénoménaux.  Les parties s’enchaînent très rapidement, elles ne durent que maximum cinq minutes, on n’a clairement pas le temps de souffler d’autant plus que cela bouge tout le temps de chaque côté, un bon jeu frénétique et nerveux comme on les aime.  Coté subtilité, vous verrez très vite que lorsque l’on arrive à bien maîtriser notre ballon, on peut très bien mettre l’effet que l’on veut pour marquer, bon ok parfois cela reste de la chance, mais pas que.  On peut également exploser nos ennemis à coup de boost, il réapparaîtra assez rapidement mais assez loin pour que notre action soit utile dans le match.

Coté mode de jeu cela reste très classique, dans notre arène de foot se trouve un certain nombre de boost à collecter, on passe du 1vs1 au 4vs4, on peut modifier pas mal de paramètre pour nos parties privées, comme le type ou la taille du ballon, la gravité ou avoir une nitro illimité.  Préférez tout de même jouer contre de vrai joueurs, l’IA étant complètement à la ramasse elle n’est là que pour vous entraîner un certain temps, ou pour les chasseurs de succès accomplir au plus vite vos 1000 G 😉 .

Je regrette juste une chose, c’est l’absence du crossplay avec les joueurs pc, mais bon malgré ça, on trouve assez aisément des joueurs contre qui s’affronter.

670-5 2979120-22987278610_43dfe93a12_o

rocket-league-561ce1659620a rocketleaguegiantgreenball 19908074188_4d6d567dd0_o Rocket League_20150721173457

Graphiquement, Rocket League est loin de faire des prouesses, l’extérieur de l’arène est réellement vide et le jeu se paye également le luxe d’avoir de l’alliasing, je m’attendais à quelque chose de plus fin avec si peu de choses à afficher.  Malgré tout, le design général est plus que réussis, tout est très coloré et les véhicules sont variés et originaux avec une tonne de modifications visuels à leur appliquer, ainsi on voit rarement deux fois le même bolide lors de nos confrontations on retrouve d’ailleurs sur Xbox One deux véhicules phares à Microsoft, le Warthog de Halo et l’Armadillo de Gears of War.

Par ailleurs les différents thèmes choisis pour les arènes sont excellents, on a également un climat différent sur certain lieu.  J’adore tout particulièrement l’arène Wasteland qui rappelle fortement l’atmosphère de Mad Max!

Coté ambiance sonore, les bruitages sont très bon et les sons des moteurs rappelle énormément le bruit que l’on peut entendre sur les véhicules téléguidé.  Les musiques, généralement de l’électro collent bien au thème de Rocket League, c’est speed et ça bouge bien.

rocket-league-season1-header

En conclusion, malgré mon apriori, je prends beaucoup de plaisir à jouer à Rocket League.  En tout cas, moi qui déteste le foot, il suffisait de mettre des bolides pour que j’accroche à cette discipline 😛 .  Si vous cherchez un jeu fun qui vous permettra de faire de bonnes parties entre potes, ce jeu est fait pour vous, préparez-vous à vous marrer avec des tirs complètements improbables.