Le réalisateur de  »Hot Fuzz et Shaun of the Dead » nous sort un film tiré d’un comics (eh oui encore 🙂 ), Scott Pilgrim vs. the world ressemble un peu à un manga dans sa mise en page (et son coté noir&blanc), complètement déjanté, le film a gardé ce coté et ce n’est pas pour me déplaire, quelques bons acteurs, de l’action et de bons effets spéciaux, on risque de tenir un film fort plaisant, de plus il a été filmé a la manière d’un comics, tant au niveau des plans, qu’aux incrustations de textes, perso je trouve ça convaincant!


Scott Pilgrim n’a jamais eu de problème à trouver une petite amie, mais s’en débarrasser s’avère plus compliqué. Entre celle qui lui a brisé le cœur – et qui est de retour en ville – et l’adolescente qui lui sert de distraction au moment où Ramona entre dans sa vie – en rollers – l’amour n’a jamais été chose facile. Il va cependant vite réaliser que le nouvel objet de son affection traîne les plus singulières casseroles jamais rencontrées : une infâme ligue d’ex qui contrôlent sa vie amoureuse et sont prêts à tout pour éliminer son nouveau prétendant. À mesure que Scott se rapproche de Ramona, il est confronté à une palette grandissante d’individus patibulaires qui peuplent le passé de sa dulcinée : du mesquin skateur à la rock star végétarienne en passant par une affreuse paire de jumeaux. Et s’il espère séduire l’amour de sa vie, il doit triompher de chacun d’eux avant que la partie soit bel et bien « over ».

Date de sortie : 20 octobre 2010