The_Crew_2_Logo

J’avais été impressionné par la prouesse qu’offrait le premier the Crew, une carte immense avec une tonne d’activités à y faire.  J’étais quelque peu dubitatif sur le second opus, les premiers trailers ne m’avaient pas plus attirés que ça et le premier, malgré une map immense et des balades sympas entre potes, la conduite y était tellement horrible que j’ai assez vite zappé pour y revenir après un énorme patch.  Ici, the Crew 2 offre tout le contenu du premier (DLC compris), sur la même map avec une maniabilité revue, le tout avec une promesse de fun immédiat, ça a bien aidé pour mon envie de retourner arpenter les routes des U.S.A..

the-crew-2-gamescom-4

The Crew 2 se libère du scénario parfois un peu lourd du premier pour fournir une histoire basée uniquement sur le fun et les courses immédiates.  On a enfin un jeu décomplexé qui utilise pleinement cet énorme bac à sable qui recouvre tout les Etats-Unis.  On démarre donc directement sur les chapeaux de roues et on entre dans un show à l’américaine présentant des courses de folies tout autour du pays.

Du coup le scénario type « polices, pourchasses, revanche » éliminé, cela signe également la disparition de la police sur la carte étant donné qu’on est face à un énorme tournoi « légal ».  Certains regretteront la disparition du scénario, tandis que d’autres comme moi n’y verront qu’un soulagement pour avoir des balades plus tranquilles.

Comme je le disais, on retrouve tout le contenu du premier avec ses DLC dans The Crew 2, du coup, on y retrouve les habituelles mangeuses de bitume dans leurs versions courses, rallyes ou drifts, mais aussi les monsters trucks et les motos.  Mais ce n’est pas tout, n’oubliez pas d’accueillir les avions et bateaux, les deux nouveaux arrivant de ce The Crew 2!

tc2_screen_losangeles_nologo_20180418_6pmcet_1522843672 the_crew_2-12765-1920x1080

The-Crew-2-Shot-04 the-crew-2-annonce 6e20dcf7-36df-425e-8207-911f44f9f1a9 The-Crew-2-Bild-5

Le gameplay, même si il est très accessible avec une prise en main directe, chaque discipline a son propre style.  La conduite des voitures m’a agréablement surpris, c’est tellement mieux géré que dans le premier épisode, cela fait vraiment plaisir de pouvoir enfin conduire une voiture qui tient la route sans trop se prendre la tête.  Le top, c’est que c’est le cas dans toutes les disciplines à quatre roues, même le drift malgré le fait que je sois archi nul dans cette discipline, elle est plutôt simple à prendre en main.

La prise en main des bateaux est plutôt cool et nerveuse en Jetsprint, une discipline qui demande énormément de concentration et une certaine connaissance du circuit pour inscrire un chrono correct.  Par contre en Power boat c’est d’un mou, j’ai vraiment eu du mal à accrocher tant il ne se passe rien lors de ces courses.

La partie moto est elle aussi en demi-teinte, d’un côté les motos de courses et autres Harley sont plutôt sympas, les motos accrochent bien au bitume et les virages se négocient bien.  Par contre les courses en motocross c’est un réel parcours du combattant, la moto a une physique vraiment étrange et compliquée à prendre en main, c’est lourd et ça rebondit bizarrement sur chaque bosse.  Cela dit, ça reste tout de même jouable.

Le truc réellement frustrant dans The Crew 2 vient du côté de l’IA, elle est clairement bancale voir cheatée par moment.  elle passe à côté des checkpoints sans subir de pénalités, passe des virages sans freiner ni même ralentir, te double en ligne droite sans turbo alors que toi tu es à fond de turbo et avec un indice supérieur à eux.  Une IA élastique en gros qui est impossible à distancer et si tu as le malheur d’avoir un indice inférieur à elles, là elles te distance sans soucis…

Par contre, malgré tout ce contenu faramineux, je regrette de voir la disparition de tout ce qui nous poussait à explorer cette immense carte, du coup on ne retrouve plus les hauts-faits et autres points d’intérêts à visiter.  Pareil concernant les épaves à trouver sur la carte, perso j’avais adoré faire les petites recherches de pièces pour reconstruire ma vieille épave.  Mais le plus triste c’est la disparition des minis épreuves sur la route, il y en a, mais tellement moins que dans le premier opus et franchement ça me manque un peu lors des longues balades.  Du coup on passe plus souvent par les points de téléportation ou alors en ligne droite à bord d’un avion.

the-crew-2-screenshot-05 ead4ac1a-aaf3-4e3f-8437-3c5f163430e0

Graphiquement, The Crew 2 est plutôt propre, surtout si on le compare au premier à sa sortie, par contre si on le compare avec la version liftée grâce à son énorme patch, il n’y a pas de grandes différences entre les deux versions.  La modélisation des voitures est étonnamment bien fichue et réussie, certes pas du niveau d’un Forza, mais le niveau de détails est pourtant là.  Par contre, la gestion des dégâts a été revu à la baisse, je trouve cela un peu triste car dans ce style de jeu arcade où les accrochages sont nombreux on aime voir un peu plus que quelques griffes sur la carrosserie de nos bolides.

Concernant la bande sonore, le son des différents moteurs est puissant et a un rendu plus que correct, les musiques sont également variées histoire de plaire à tout le monde, j’aurais juste aimé avoir un commentateur radio pour nous mettre un peu plus dans l’ambiance.

e8cc8077-d555-405b-bead-ab6eeca0aeb7

En conclusion, j’aime beaucoup ce the Crew 2 malgré ses défauts, encore plus lorsque je joue avec un pote, d’ailleurs, vivement l’arrivée des courses type PVP prévue pour la fin d’année qui ajoutera un peu de fun à ce titre.  Par contre, j’espère qu’Ubisoft va vite travailler sur l’IA c’est le gros point noir qui engendre bien trop de frustration à mon goût et je ne suis pas le seul à le penser.  The Crew 2 offre une belle petite  expérience de jeu en attendant Forza Horizon 4 pour les joueurs Xbox.  Par contre du côté PLayStation, c’est clairement une bonne alternative au titre de Playground Games.