Atomicrops développé par Raw Fury, est un roguelike disponible sur plusieurs plateformes :  Switch, Xbox one, PS4 et PC.

Vous commencerez l’aventure en incarnant l’Avender, fraîchement débarquée de la ville pour faire carrière en tant que fermière. Une vie simple ou comme le dirait vôtre nouvel ami : « pour vivre il faut de l’argent. Pour avoir de l’argent il faut vendre des récoltes ». Vous commencerez alors par cultiver vos premières patates en compagnie de vos amis les lapins qui vous regardent. Il faudra aussi défendre vos cultures de ces voraces limaces. Mais à peine le temps d’en finir et de prendre vos marques dans cette nouvelle vie, qu’une bombe atomique tombe sur votre monde, transformant à jamais ses paysages et ses créatures. Plantez, arrosez, récoltez, posez des tourelles, faites “ami-ami” avec les PNJ, vendez, marchandez, et nourrissez votre village jusqu’à l’opulence à chaque saison, ce sera votre travail en tant que fermier dans le monde d’Atomicrops.

   

Oui vous allez avoir beaucoup de choses à gérer dans ce jeu, si bien qu’il sera facile de vous y perdre. Mais ne vous laissez pas décourager, Atomicrops réserve quelques bonnes idées car dans ce qui semble être un fouillis de plusieurs types de jeux : entre la gestion, le RPG, le Shoot’em up, le farming sans oublier le coté Roguelike, on trouve finalement une certaine harmonie. La frustration des débuts laissant vite place aux plaisirs d’optimiser et d’améliorer son jardin et sa façon de jouer.

 

Vos ennemis seront cette foutue bande de lapins roses et quelques autres bêbêtes ayant subies des mutations suite à l’explosion telles que les Abison, un mélange d’abeille et de bison qui butinent toujours en groupe. Tous ou presque armés de canons tirant des boules laser se déplaçant aussi vite que votre grand-mère dans un escalier. Facile vous vous dites ? Et vous avez raison en 1 contre 1 la victoire vous sera aisée, mais comme vous vous en doutez des Leporidae roses vous allez en voir de partout même dans vos cauchemars la nuit ! Additionnez à ça, la gestion de votre jardin et l’erreur d’inattention vous sera fatale. Vous recommencerez alors encore et encore jusqu’à comprendre comment optimiser votre jardin et comment utiliser l’engrais convenablement, sans oublier les pouvoir des pigeons ou de vos tracteurs haaaaaaaaaaaaaaa…. Vous allez en avoir des choses à apprendre avant de réussir à boucler votre première année et ce ne sera alors que le début de votre histoire.

 

La carte d’Atomicrops sera toujours sensiblement la même, divisée en 5 grandes parties : le centre étant votre jardin et des lieux à chaque point cardinal. Le coté roguelike étant surtout présent dans les loots et l’apparition des bonus ou d’animaux à délivrer tels que les écureuils ou les flamants roses, souvent gardés par un groupe aux dents longues. Pour avancer, il vous faudra survivre pendant cinq saisons, le printemps, l’été, l’automne, l’hiver, et l’hiver nucléaire. Chaque saison, sauf la dernière, sont découpées en trois parties. Toutes clôturées par un combat de boss et un résumé des récoltes qui vous donnent droit à une pluie de bonus.

Entre chaque partie d’une saison vous irez au village vendre vos récoltes contre des noix de cajou. Ne faites pas attention les locaux sont majoritairement des cannibales, mais fort heureusement les humains ne sont pas à leur goût. Vous pourrez dans le village acheter des armes, des upgrades d’armes, des graines ou fréquenter des PNJ qui vous offriront des bonus. Il est même possible de se marier avec l’un d’entre eux ou même plusieurs si vous obtenez un bonus polygame.

Au fur et à mesure de vos parties vous pourrez également débloquer deux autres personnages avec chacun des bonus de départ et des capacités passives différentes ou encore des fourmis ouvrières qui vous aideront à bâtir votre maison, ce qui vous donnera droit à des bonus permanents qui vous aideront pour chacune de vos parties.

La musique du jeu est vraiment amusante, et les bruitages aussi, car autant ces raclures de gangsters aux grandes oreilles vous donneront du fil à retordre autant vous apprécierez le doux son de leurs complaintes. Et ces légumes joyeux de sortir de terre. Youhouuuu hipiiiii.

J’ai testé le jeu sur Nintendo SWITCH et mis à part quelques rares ralentissements j’ai apprécié découvrir Atomicrops sur ce support.

Atomicrops est pour moi ce qu’est la ratatouille pour la cuisine. Un mélange étrange et à première vue peu ragoutant, mais plein de surprises et finalement excellent ! J’ai passé plusieurs heures à essayer de passer ma première année. J’ai passé des nuits à oublier l’heure et le fait que je devais me lever le lendemain pour travailler. Je ne compte plus le nombre de face palm car obnubilé par mes cultures je n’ai pas vu cette boule arrivée lentement vers moi. Mais j’ai vraiment pris plaisir à faire ce test et je suis loin trèèès loin d’avoir fini le jeu qui propose 10 années avec une difficulté croissante !