Un nouveau faux raccord et ce coup-ci c’est au tour de Qui veut la peau de Roger Rabbit d’être scruté au peigne fin, un film que je n’ai plus vu depuis très longtemps et qui me rappelle de bons vieux souvenirs :)!