The Signifier, développé par Playmestudio et édité par Raw Fury est un jeu d’aventure narrative à la première personne avec une ambiance sombre. Le jeu est disponible sur PC et MAC.

The Signifier vous propose un monde dans un futur proche où la recherche dans l’intelligence artificielle (IA) a une part importante. Vous incarnez alors Frederic Russel, Expert en intelligence Artificielle et en psychologie.  Les avancées technologiques en Neuro-imagerie et vos recherches sur le cerveau humain, plus notamment sur l’interprétation et la visualisation des souvenirs et du subconscient, vous ont mené à créer une machine capable de reproduire et de visiter ces derniers : le projet Dreamwalker. Vous êtes épaulés sur ce dernier par EVIE une IA que vous avez mis au point ainsi que par votre collègue et ami Carl.

Votre projet, certainement financé par des subventions, intéresse de nombreux organismes car, bien que controversé, les possibilités semblent être inestimables, notamment sous l’influence des réseaux sociaux de plus en plus grande et le besoin de savoir ce que désire le consommateur encore plus présent.

La montée de la neuro-imagerie, apporte avec elle son lot de questions concernant les données privées. Une réglementation complexe est alors mise en place pour protéger les citoyens.
Le Bureau de protection contre la technologie (BPT) fut créé afin d’éviter ce genre de dérives technologiques. Dreamwalker, votre projet est bien entendu concerné par cette réglementation et vous avez dû signer un accord de collaboration avec le BPT afin de poursuivre vos recherches.

Vu que je romance généralement mes tests, il me sera pour moi difficile de vous parler de ce jeu, de son gameplay ou de son ambiance, sans dévoiler l’histoire. J’ai alors décidé de vous raconter une histoire de mon cru, qui mettrait en scène ce monde et ses personnages quelques temps avant les évènements du jeu. Cela afin d’y intégrer, sans spoil, certains éléments de gameplay.

Suite à un appel de Tom votre contact au sein du BPT, vous voilà en possession d’un boitier contenant les données du cerveau d’une personne décédée il y a peu. Le BPT et vous-même souhaitant tester votre machine pour un cas concret. Il est question pour vous de découvrir les causes du décès de cette jeune femme. L’objectif du BPT étant surtout de vérifier que vos données corroborent avec celles de l’enquête. Bien entendu, vous n’êtes pas au courant des résultats de cette dernière ce qui sera un excellent exercice pour votre projet.

Une fois rentré à votre labo, vous confiez le boitier à Carl afin qu’il le connecte au Dreamwalker et à Evie. Vous demandez à votre IA d’analyser les données et de regrouper les souvenirs juste avant la mort du sujet. Après plusieurs heures ou Evie tente d’interpréter les données et que Carl et vous-même avez été bien afféré à corriger quelques bugs, la simulation est enfin prête. Grâce à un procédé de reconstitution géré par l’IA qui, grossièrement interprète les données des souvenirs avec des images réelles afin d’obtenir un environnement proche de la réalité, cette reconstitution est appelée état objectif. Cet état vous permet de vous déplacer dans l’environnement tel qu’il était bien que les éléments restent généralement flous. L’état subjectif est quant à lui altéré avec les sens et le subconscient du sujet.

La suite >