dragon-ball-z-fighterz-3391891995405_13

Dragon Ball, cette saga qui parcours les âges sans se démoder et en gardant une force telle que les fans à travers le monde ne cessent d’augmenter.  En tout cas, que vous ayez découvert cette série grâce à Dragon Ball Super ou bien si, comme moi, vous êtes un vieux du club Do’, l’histoire de Son Goku ne vous est pas indifférente et ce Dragon Ball FighterZ risque bien d’attirer votre attention!

854985

Le mode histoire de Dragon Ball FighterZ, pour un jeu de combat, est plutôt sympa à faire et apporte un arc narratif exclusif au jeu par rapport à l’animé et au manga.  Il se présente sous la forme d’un damier avec un certain nombre de mouvements possibles à réaliser.  Les combats se trouvant aux intersections, vous pourrez choisir ceux qui vous intéressent le plus pour ensuite arriver au « boss » de la zone et ainsi débloquer la cinématique de fin qui vous permet d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il se passe avec tous ces clones et ce que prépare le Ruban rouge.

Ce scénario introduit également un tout nouveau personnage créé en collaboration avec Namco et dessiné par Akira Toriyama lui même : C-21, une nouvelle droïd qui se révèle avoir quelques capacités assez étonnantes.  Une chose qui m’a fait sourire dans ce mode histoire, à l’instar de Deadpool, ici on brise également le 4ème mur pour s’introduire latéralement dans le corps des différents protagonistes et on les verra nous parler directement en tant qu’esprit qui les contrôlera.  Cela dit, le mode histoire est loin d’être l’attrait principal pour ce genre de jeu, ne l’oubliez pas.  Le début du mode histoire peut pratiquement s’apparenter à un énorme tuto pour vous lancer par la suite dans le multijoueurs.  En effet dans les combats, nombreux sont ceux qui sont là pour vous apprendre certaines techniques de base et il faut également avouer que les adversaires ne sont pas très réactifs dans les premières zones.

Hungry_Time_(4)_copy db67b2fb4f-cb44-48d0-8048-98776cd81a7a

Dragon-Ball-FighterZ-Review-Shot-(14) Dragon-Ball-FighterZ-gamescom dragon-ball-fighterz-5a14537c269b9 dragon_ball_fighterz_15

Le gameplay est vraiment plaisant à prendre en main et n’est pas trop prise de tête même pour un novice de versus fighting comme moi.  En effet, même si vous ne maîtrisez pas tout les gros combos ou autres super attaques, vous serez scotchés sur la mise en scène des combats qui rend un bel hommage à l’animé.  Cela dit, malgré cette sensation d’accessibilité avec des combos simples et des coups spéciaux à base de quart de cercle, vous vous ferez rapidement mettre à l’amende contre un joueur expérimenté.  Dans Dragon Ball FighterZ, les combos et autres techniques spéciales sont très nombreux et varient suivant les personnages choisis.  Je peux vous dire de suite que pour gravir le top du tableau en multijoueurs, il vous faudra un minimum de maîtrise et surtout bien lire dans le jeu de l’adversaire pour anticiper ses coups!  Il faudra donc s’armer de patience si comme moi vous êtes un novice de la discipline de versus fighting.  J’avoue que régulièrement au milieu de l’action frénétique j’ai parfois du mal à comprendre l’action et je ne sais même plus où je suis, le jeu offre une sensation de progression qui fait bien plaisir.  Pensez également à bien faire attention aux synergies entre vos combattants lorsque vous créez votre équipe, quelques uns ont des combos qui s’enchaînent parfaitement avec certains personnages.  Par ailleurs, le rooster de combattants est assez fournit pour vous permettre de créer des teams différentes et ainsi tester une tonne de combinaisons de combos.

Au rang des modes de jeu, en plus du mode histoire et des combats en local, on a un mode arcade qui est une succession de combats qui deviennent de plus en plus techniques au fil de l’avancement.  D’ailleurs c’est dans ce mode de jeu que vous pourrez débloquer les Goku et Vegeta ssj blue en réussissant un rang A ou S.  Concernant le multijoueurs, malgré une beta quelque peu chaotique, ici tout semble stable même si parfois les chargements sont un peu longs.  On y retrouve le mode classé ou amical, on a aussi la possibilité de créer un ring pour faire des combats entre potes ou joueurs croisés sur le hub.

Dragon-Ball-FighterZ-Shot-18 dbfz_screen_c185

Je l’avais déjà dit lors de ma première prise en main à la Gamescomgraphiquement, Dragon Ball FighterZ est une tuerie.  Franchement ça fait plaisir!  Chaque combat nous plongent dans un épisode de l’animé tant c’est fluide, beau et bourré d’effets visuels.  Le parti pris pour la 2,5D y est certainement pour beaucoup.  On a une réalisation qui frise la perfection, car en plus de respecter l’animé, l’Unreal Engine nous offre des effets visuels qui explosent de partout accompagnés d’effets de lumières et de couleurs qui magnifient chaque combat en les rendant ultra dynamiques.  En plus, petite cerise sur le gâteau, le jeu ne souffre d’aucun ralentissement et en plus se permet de n’avoir pratiquement pas d’alliasing.  Chapeau les gars!

La bande son n’est pas en reste, les amoureux de la vo seront ravis de retrouver les voix japonaises.  Les musiques choisies, bien qu’elles ne soient pas celle de l’animé ne sont pas mauvaises et donnent un certain rythme aux combats.  On y retrouve également tous les bruitages classiques des combats dans DBZ qui accompagnent parfaitement le florilège d’effets pyrotechniques.

Cela dit si j’avais un reproche à faire à ce jeu, c’est de ne pas retrouver une version française, c’est certainement mon côté sentimental qui a vécu avec le club Do’ qui veut ça.  Mais j’avoue que Dragon Ball et sa vf légendaire (limite même celle des Dragon Ball Kai) aurait été un plus pour nous vieux francophones :) .

Dragon_Ball_FighterZ_Athena-Concept_Art_1497347724

En conclusion, pour moi ce Dragon Ball FighterZ est le jeu tiré de la licence Dragon Ball que j’ai toujours secrètement rêvé avec sa réalisation faite aux petits oignons.  Arc System Works nous offre ici un jeu extrêmement spectaculaire qui en plus d’être plaisant à jouer, est tout aussi agréable pour les spectateurs.  Alliant simplicité d’accès et technicité, Dragon Ball FighterZ offre une bonne sensation de progression qui devrait ravir le plus grand nombre.

En tout cas, une chose est certaine il devrait plaire aux fans de la licence et Dieu sait combien on est nombreux tant l’aura que dégage Goku et sa bande de potes sur nous est puissante!  Maintenant, attention, je me répète, mais ne prenez pas ce D.B.F. juste pour son solo.