La F1, cette catégorie reine du sport automobile, celle dont je suis tombé fan étant enfant et que je suis toujours aussi assidument a droit à sa version sur console toules ans et Codemasters arrive encore d’année en année à nous surprendre avec quelques nouveautés histoire de nous faire sauter le pas sur l’achat de la nouvelle version.  Parfois, sur ce genre de jeu on peut clairement zapper une année sur deux, mais là, ce coup-ci même si vous avez le 2019, vous verrez très vite qu’il y a énormément de nouveautés qui vous pousseront à l’achat.

Le mode carrière de ce F1 2020 est clairement dans la lignée du 2019, en gardant les nouveautés qu’il avait apporté tout en nous proposant enfin de réaliser une saison complète en F2.  Cela fait d’autant plus plaisir qu’un soin tout particulier a été réalisé à la physique et aux sons de cette catégorie de monoplace.

Maintenant, passons à la grosse nouveauté : il est temps de créer sa team, une énorme nouveauté de ce F1 2020 car on a la possibilité de créer son écurie de A à Z.  Commençons par choisir un nom, un logo, les couleurs de notre écurie, le motoriste et n’oublions pas le sponsor principal.  Ensuite passons aux choses sérieuses et créons une livrée pour notre monoplace en choisissant son style, ses couleurs et l’endroit où mettre les sponsors.  Pour la création de la voiture j’aurais tout de même aimé plus de choix (même si au fil du temps d’autres livrées sont déblocables) mais surtout la possibilité de placer et de changer la taille des sponsors comme bon nous semble.  Une fois tout cela mis en place, il faut maintenant s’occuper du budget et allouer nos ressources dans les différents secteurs (aéro, châssis, moteur, formation pilote, …) pour les améliorer au fil du temps.  Il faudra également gérer le calendrier et remplir les « temps libres » pour faire la promo de notre écurie ou entraîner nos différents secteurs.  Pour le budget faites très attention à ne pas tout user trop vite, n’oubliez pas que votre infrastructure vous coûte une certaine somme et qu’il faut payer les éventuels dégâts faits sur votre voiture. N’oubliez pas non plus de garder un budget en fin d’année pour renouveler ou changer votre deuxième pilote.  Un excellent ajout qu’est ce MyTeam il ne lui manque plus qu’une schématisation plus poussée un peu comme dans un NBA 2K et on aurait un mode histoire parfait !

Cela dit, ce gros ajout qui, pour moi, est la meilleure chose qui pouvait arriver fait certainement que beaucoup zapperont le mode carrière classique pour se concentrer sur son écurie tant la mise en scène et l’envie de progression est présente dans cette dernière.

 

Au-delà du nouveau mode MyTeam, F1 2020 reprend tous les modes de jeux présents dans la précédente édition. On retrouvera du coup toutes les épreuves : multi-joueurs, le contre la montre, le mon grand prix et bien sur les épreuves rétros.   En plus des nouvelles spécificités aéro des monoplaces et des nouvelles règlementations, on a également droit à deux nouveaux circuits : l’horrible circuit du Vietnam (je rage dès que je roule dessus, j’aime pas les murs :p) et l’excellent circuit de Zandvoort et ses virages en banking vraiment impressionnants et dangereux à prendre à vive allure.  Deux nouveaux tracés qui sont techniques et demandent pas mal d’entrainement.

Le gameplay quant à lui est toujours aussi intuitif et agréable à prendre en main, le jeu regorge d’aide à la conduite pour faciliter la prise en main et permettre à tous types de joueurs de s’y retrouver.  D’ailleurs des nouvelles aides concernant la gestion de l’ERS et du DRS sont présentes pour que le jeu le gère à votre place.  Cela est le bienvenu quand on n’a pas envie de se prendre la tête et être juste à fond dans sa course.  Par contre n’oubliez pas que chaque aide activée vous fera perdre du temps sur la piste, vous serez toujours plus performant que la machine pour décider quoi faire.  Certes, il n’y a pas de changement sur le gameplay, mais pourquoi changer quand ça fonctionne déjà très bien.

Le seul véritable point négatif qui fâche et que j’ai du mal à laisser passer, c’est l’arrivée des micro transactions avec tout un tas de cosmétiques et animations. On trouve également un système de pass comparable à ce que l’on trouve dans des free to play comme Magic Arena, qui te débloque des trucs gratuitement au fil du temps… Mais avec également un pass « premium » payant pour débloquer encore plus de choses.  Certes, on pourra toujours sortir la même rengaine du « c’est juste du cosmétique rien d’obligatoire pour gagner », mais non, ça commence à pulluler beaucoup trop dans tous les jeux et c’est un truc que je déteste le plus. Autant les dlc quand ça apporte quelque chose oui, mais là c’est le genre de truc qui passe crème dans un F2P mais pas dans un jeu que tu as payé 60-70€.  Je regrette tellement l’époque où tu débloquais tout à la sueur de ton front en jouant et en réalisant des prouesses en jeu.

 

   

Techniquement comme à l’accoutumée, Codemasters frappe fort sur ce F1 2020 ! Il est ultra fluide et toujours aussi beau avec en plus une vision des circuits plus large. Cela peut paraître anodin, mais lors des ralentis ou présentations des courses ça rend de suite mieux.  Par contre les chargements sont un peu longs, j’espère voir arriver une mise à jour pour régler cela.  Les détails au niveau des dégâts ont également été légèrement haussé : on remarque un peu mieux l’usure de nos pneus et lors des gros crashs, plus de pièces destructibles sont présentes.

La bande sonore est toujours magistrale et c’est encore plus reluisant avec les F2, j’ai l’impression qu’un effort a été effectué sur cette discipline.  Pour la partie F1 j’ai ressenti quelques évolutions comme une excellente gestion des bruitages notamment du fond plat, on ressent encore plus les pistes bosselées.  Par contre les bruits de collisions ce n’est toujours pas ça, on a une impression de plastiques qui se choquent.  Au final on en prend toujours plein les yeux et les oreilles !

En conclusionF1 2020 est une excellente mouture, bien que parfois sur ce genre de jeu je ne regrette pas de faire l’impasse et de zapper une année sur deux, ici je ne regrette pas du tout d’y jouer et je le conseille vivement aux fans de F1 tant les nouveautés sont présentes.  En tout cas, encore une fois Codemasters déboite tout et prouve qu’il est le leader dans cette discipline qu’on peut retrouver dans d’autres jeux comme Forza mais ça n’a vraiment pas la même saveur côté ressentit de conduite.  Si vous être fan de F1 ou que vous aimez les sports automobiles, foncez sur cette mouture de F1 2020.