prey-badge-02-ps4-eu-05apr17

Il est très rare que je parle et soutienne un DLC, je suis plutôt du genre à ne pas aimer ça.  Mais lorsqu’un éditeur nous pond une petite pépite il est parfois bon de la mettre en avant.  Mooncrash, le premier gros DLC (standalone) débarque et avec ce dernier, les développeurs sortent un peu de leur bulle protectrice en nous concoctant un système à la Rogue Like qui trouve vraiment sa place dans l’univers de Prey!  En tout cas, j’avais hâte de tester ce Mooncrash après avoir adoré et passé de longues heures sur Prey.

a1eb0164ed0645dd9402005b1e930902

Le scénario nous met dans la peau de Peter, un hacker envoyé dans un satellite espion pour enquêter sur une base lunaire appartenant à TranStar.  Un complexe qui est totalement en ruine et où l’on ressent qu’il ne nous arrivera pas de bonnes choses.  Là où l’on développera un peu l’histoire c’est que l’on va très vite se placer dans un opérateur pour entrer dans une simulation afin de revivre les aventures de cinq personnages qui sont morts sur la Lune.  En plus de se retrouver dans la peau de ces nouveaux personnages avec leurs histoires à suivre, vous croiserez quelques noms bien connus pour ceux qui ont joué à Prey.  Par contre vu que l’on ne fait que vivre une simulation, ne vous attendez pas à un scénario ultra développé pour chaque personnage, ici on découvre quelques informations par-ci, par-là en fouillant la zone et cela s’arrêtera là, le hacker est ici pour faire son boulot avant tout.

ss_c25b4e5833879c66f96fe0bad6984f3154dea2e7.1920x1080 ss_a1a4ca7ffa746f467bcd6ed70e7af158c6e802f9.1920x1080 ss_46a2742a0f94ed9f24438e59b5aee0e6ae07589a.1920x1080 Prey-Moon

Le gameplay ne change pas énormément du jeu de base, on a toujours le crafting qui était très apprécié, le système de leveling avec les puces à installer dans l’armure et les neuromods sont également présents.  Cela dit vu que l’on joue plusieurs personnages, chaque Héros a son propre arbre de compétence et cela vous fera changer d’approche lors de vos différents runs.  D’ailleurs, une fois que vous avez déverrouillé vos différents personnages, vous pourrez enchaîner votre recherche dans la zone en passant d’un perso à l’autre, mais gardez en mémoire que tout ce que vous aurez fouillé ou recyclé le sera pour le perso suivant lors de votre mort.  Par contre, une fois tous vos personnages décédés, vous devrez recommencer à zéro et vous perdrez tout votre inventaire, vous garderez toutefois vos points de compétences débloqués et les plans que vous aurez trouvé lors de votre fouille.  Le seul point noir dans Mooncrash a été pour moi la gestion du temps.  Comme beaucoup le sait, je déteste ça, la pression que ça engendre me donne toujours l’impression que je loupe quelque chose, mais à côté de ça, j’aime le stress que cela apporte.

Tout comme le jeu de base, le level design est finement maîtrisé, la base lunaire est vraiment bien construite et c’est un pur plaisir que de la parcourir et la fouiller dans les moindres recoins.  Par contre, n’oubliez pas le chrono si vous vous perdez dans la base, car plus vous perdez de temps plus coriaces seront les ennemis, mais sachez que vous pourrez gagner un peu de temps en trouvant des espèces de petits sabliers violets qui traînent, mais ils sont rares.  D’ailleurs en parlant d’ennemis, en plus des Mimics et autres joyeusetés que vous avez déjà croisés auparavant dans Prey, dans Mooncrash vous aurez quelques nouvelles menaces à vos trousses comme le Moonshark, un monstre qui vous fera suer dès le début de votre aventure.  Une nouvelle petite arme s’ajoute également à votre arsenal, le cutter laser, qui est plutôt efficace.

ss_019bcb9441e6b6892b4476fb7d19661ef557096a.1920x1080 ss_87e7597c707400a7ea07b8f321a01336eefa5efe.1920x1080

En conclusion, le studio Arkane nous sort ici un très bon DLC, il offre une rejouabilité indéniable et surtout approfondit encore plus l’histoire.  Si vous avez aimé l’ambiance de Prey, vous adorerez celle de Mooncrash ce dernier est nettement plus sombre, ce qui renforce le côté oppressant et la solitude que l’on ressent sur la Lune.  En tout cas je conseille ce gros DLC à tout ceux qui comme moi ont adoré Prey, il offre une nouvelle approche et un gameplay qui change un peu votre façon de jouer.